Le musée de l’Orangerie

Le musée de l’Orangerie
Le musée de l'Orangerie

Le musée de l’Orangerie

En 1853, une orangerie est construite à l’extrémité sud-ouest du jardin des Tuileries, sur la terrasse donnant sur la Seine. Sous la 3e République, l’édifice devient un lieu polyvalent accueillant manifestations sportives, musicales, expositions industrielles, canines ou horticoles. En 1921, l’administration des Beaux-Arts souhaite en faire une annexe du musée du Luxembourg, comme pour son voisin le Jeu de Paume, situé sur la terrasse nord-ouest du jardin.

En 1918, le peintre Claude Monet a le projet de donner à l’Etat français le grand ensemble mural des Nymphéas. Après d’âpres négociations entre le peintre et l’architecte Camille Lefèvre concernant les aménagements, le musée de l’Orangerie ouvre enfin au public le 17 mai 1927.

Musée de l’Orangerie : la salle ovale ©Sophie Boegly Musée de l’Orangerie

En 1965, le musée est transformé pour accueillir l’extraordinaire collection Walter-Guillaume. Cette collection est un magnifique ensemble de peintures constitué par le marchand Paul Guillaume et par sa veuve Domenica, remariée à l’architecte et industriel Jean Walter (voir l’hôtel de Chalon-Luxembourg). Elle est composée de 16 Cézanne, 23 Renoir, 5 Modigliani, 12 Picasso, 10 Matisse, 27 Derain et 22 Soutine. A cause de la sombre affaire Lacaze liée à la succession de Paul Guillaume, la collection n’est finalement présentée qu’à partir de 1984.

En 2006, d’importants travaux sont lancés afin de donner un éclairage naturel aux Nymphéas et d’aménager 1.000 m2 en sous-sol. En mai 2010, le musée est rattaché au musée d’Orsay. Outre les collections permanentes, le musée de l’Orangerie présente également des expositions temporaires.

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h à 18h.

Source :
Musée de l’Orangerie

Adresse : Jardin des Tuileries

Métro : Place de la Concorde

Arrondissement : 1er

Téléphone : 01 44 50 43 00