Le Divan du Monde

Le Divan du Monde
Le Divan du Monde - La façade

Le Divan du Monde – La façade

A la place de la « brasserie des Martyrs », Jehan Sarrazin, poète et marchand d’olives, ouvre en 1883 le Café du Divan Japonais. Le décor y est japonisant. En 1892, Maxime Lisbonne lui succède, puis après lui, Edouard Fournier qui transforme l’établissement en café-concert, le « Divan japonais ». En 1891, la chanteuse Yvette Guilbert y triomphe. Au début du XXe siècle, plusieurs artistes célèbres de la butte fréquentent l’établissement : Toulouse-Lautrec, Picasso, Willette.

Le Divan du Monde - La salle

Le Divan du Monde – La salle ©Divan du Monde 

Au XXe siècle, la salle connaît le même sort que beaucoup de théâtres parisiens : elle est transformée en salle de cinéma. Depuis 1994, la salle a rouvert sous le nom de Divan du Monde; elle programme des concerts consacrés aux musiques du monde.

Source :
Chadych (Danielle) et Leborgne (Dominique ), Guide du promeneur 18e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse :

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :