Le Céramic Hôtel

Le Céramic Hôtel

Le Céramic Hôtel est un des exemples parisiens les plus réussis de construction Art Nouveau.

Le Céramic Hôtel

Le Céramic Hôtel

Jules Lavirotte (1864-1929) est, avec Hector Guimard, l’un des meilleurs représentant du style Art Nouveau à Paris. L’ immeuble du n° 29 avenue Rapp (1901) lui a apporté une certaine notoriété.

Daté de 1904, l’immeuble de l’avenue de Wagram est construit sur le même principe. L’architecte fait appel au meilleur céramiste de l’époque Alexandre Bigot.
La céramique recouvre entièrement la façade. Au rez-de-chaussée, on reconnaît des pieds de glycine qui sortent d’amphores et courent sur la façade. Plus haut, des frises de fleurs et de coléoptères agrémentent les balcons et les bow-windows.

Le Céramic Hôtel - Détail du rez-de-chaussée

Le Céramic Hôtel – Détail du rez-de-chaussée

Une recherche d’asymétrie domine sur cette étrange façade primée en 1905 au concours de façade. donné tardivement, le nom de « Ceramic hôtel » est approprié car c’est encore aujourd’hui un hôtel de tourisme.

Pour l’architecte Jules Lavirotte, voir également l’immeuble avenue Rapp .

Sources :
– Guide du promeneur 8e arrondissement, Philippe Sorel, Parigramme, 1995.
– Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.