Le bouillon Chartier

Le bouillon Chartier

Le bouillon Chartier : l'entrée située au fond d'une cour

Le bouillon Chartier : l’entrée située au fond d’une cour

La naissance des « bouillons »

L’origine des « bouillons » remonte à 1860. Un boucher des Halles, Pierre-Louis Duval, crée un établissement proposant un repas chaud à prix modique aux ouvriers. Il concocte un pot-au-feu de bœuf dans son bouillon, qui donnera au restaurant son nom de « bouillon ». Son fils prendra la relève et constituera une chaîne (déjà !) de bouillons dans Paris.

En 1896, Camille et Edouard Chartier ouvrent un premier bouillon rue du Temple, puis un second rue du Faubourg Montmartre, puis trois autres : Vagenede, le Bistrot de la gare et le bouillon Racine.

Le bouillon Chartier : la salle

Le bouillon Chartier : la salle ©ChezChartier

Le Bouillon Chartier, seul rescapé des bouillons populaires

Situé à deux pas des Grands Boulevards, le Bouillon Chartier est idéalement placé. Décorée dans le style Art nouveau, la vaste salle comporte une mezzanine et peut accueillir jusqu’à 350 personnes. Les murs sont habillés de boiseries sculptées tandis qu’une grande verrière Art nouveau éclaire la salle. L’établissement conserve de vieux meubles à tiroir où les habitués rangeaient leur serviette.

Aujourd’hui, le Bouillon Chartier est resté le seul bouillon populaire de Paris, les autres adresses de bouillon étant devenues plus gastronomiques. Vous y mangerez une cuisine traditionnelle à des prix modiques : entrées de 1,80 € à 6,80 €, plats de 8,50 € à 13,50 €, fromages de 1,90 € à 2,60 €, desserts de 2,20 € à 4 €. Vu le cadre exceptionnel (classé MH) et les prix imbattables, attendez-vous à faire la queue dehors aux heures de pointe.

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours de 11h30 à minuit sans réservation.

Adresse : 7 rue du Faubourg Montmartre

Métro : Grands Boulevards

Arrondissement : 9e

Téléphone : 01 47 70 86 29