Le Bataclan

Le Bataclan

L’exotisme de la Chine

L’architecte Charles Duval édifie cette curieuse construction inspirée d’une pagode chinoise en 1864. Le nom « Bataclan » ferait référence  « chinoiserie musicale », l’opérette Ba-Ta-Clan composée par Offenbach. A l’origine, le lieu s’appelle le Grand Café Chinois. Le décor extérieur ( vérandas, dragons ailés, singes accroupis, lanternes, toitures relevées) et le décor intérieur (cariatides représentant dragons et chimères, peintures représentant la vie et les mœurs chinoises) évoquent l’exotisme de la Chine.

Le Bataclan

Des revues à grand spectacle

Ce vaste établissement de 2.000 places présente surtout des revues à grand spectacle. En 1892, la salle est acheté par Paulus et devient un café concert; les artistes Aristide Bruant ou William Frédérick Cody, alias Buffalo Bill, s’y produisent. En 1909, Maurice Chevalier est la vedette de la revue « Allons au Bataclan ». Puis, comme beaucoup de salles parisiennes, le Bataclan est transformé en salle de cinéma. Le cinéma parlant y fait fureur en 1932. La salle d’origine est en partie détruite en 1950 afin de se conformer aux nouvelles normes de sécurité. Reconstruite, la salle de cinéma ferme ses portes en 1969. A partir de 1983, le Bataclan retrouve sa vocation de salle de spectacle et de concerts. La façade a été repeinte dans ses couleurs d’origine en 2006. L’ancienne pagode du toit n’a toutefois pas été reconstituée.

Les ignobles attentats du 13 novembre 2015

Le 13 novembre 2015, le Bataclan est le cadre d’une sanglante attaque terroriste du groupe Daesh pendant un concert de rock : 89 spectateurs, pour la plupart des jeunes, y trouvent la mort. Cet horrible événement émeut le monde entier. Déclenchée conjointement au Stade de France et dans des bars très fréquentés des 10e et 11e arrondissements, c’est la plus grande attaque terroriste jamais perpétrée en France.

Pour l’architecte Charles Duval, voir également l’Eldorado, le Grand Café Parisien.

Source :
Michel (Denis) et Renou (Dominique), Guide du Promeneur 11e arrondissement, Parigramme, 1993.

Adresse : 50 boulevard Voltaire

Métro : Oberkampf

Arrondissement : 11e

Téléphone : 01 43 14 00 30