La villa des Platanes

La villa des Platanes

La villa des Platanes est un des lieux les plus insolites de Pigalle.

La villa des Platanes : immeuble en fond de cour

La villa des Platanes : immeuble en fond de cour

Construite à partir de 1896 par l’architecte Léon Deloeuvre, la villa des Platanes est une opération immobilière prestigieuse pour ce quartier populaire.

L’immeuble donnant sur la rue ne manque pas d’allure avec ses grandes arcades et ses bow-windows semi-circulaires. Sa façade brique et pierre, avec des croisillons de brique foncée, est inspirée de la Renaissance française. Il est percé par un impressionnant porche à caissons voutés reposant sur des colonnes baguées.

La villa des Platanes : deuxième cour

La villa des Platanes : deuxième cour

L’immeuble en fond de cour est encore plus étonnant. On y accède par un majestueux escalier à volée double en forme de fer à cheval, comme celui du château de Fontainebleau. Des statues féminines portant des candélabres précèdent l’escalier.

La villa des Platanes : jardin donnant sur la seconde cour

La villa des Platanes : jardin donnant sur la seconde cour

Derrière cet immeuble (qui se traverse), une seconde cour se prolonge par un grand jardin bordé d’ateliers d’artistes et d’immeubles plus modestes. Ce jardin communique avec la rue Robert Planquette.

La villa des Platanes : atelier d'artiste

La villa des Platanes : atelier d’artiste

La villa des Platanes est fermée par un digicode. Il faut compter sur la bienveillance d’un résident pour pouvoir y jeter un coup d’œil.

Sources :
– Guide du promeneur 18e arrondissement, Danielle Chadych et Dominique Leborgne, Parigramme, 1996.