La Tower Flower

La Tower Flower

La Tower Flower

La Tower Flower

L’architecte Edouard François s’est d’abord rendu célèbre avec « l’immeuble qui pousse » à Montpellier (2000) avant de réaliser plusieurs projets parisiens.

Dans la ZAC d’Asnières, l’aménageur, l’architecte Christian de Portzamparc, applique sa théorie de l’ îlot ouvert : un jardin central est entouré d’une vingtaine d’immeubles placés en quinconce. La Tower Flower est l’un d’eux.

Le projet d’Edouard François, livré en 2004, constitue la prolongation à la verticale du jardin central qu’il jouxte. Sur neuf étages, l’immeuble se présente comme un plot ceinturé par un balcon spectaculaire : des pots de fleurs géants rappellent des jardinières parisiennes.

A l’intérieur, les logements sont libérés de tout mur porteur et bénéficient d’une lumière filtrée par le feuillage. L’ascenseur, vitré, est place en façade. L’immeuble est dépourvu de hall intérieur, c’est l’extérieur qui fait office de hall.

Pour l’architecte Edouard François, voir également la tour M6B2, Eden Bio, l’hôtel Fouquet’s Barrière, l’hôtel Cheval Blanc.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives.
www.edouardfrancois.com

Adresse : 23 rue Albert Roussel

Métro :

Arrondissement : 17e

Téléphone :