La tour Croulebarbe ou Tour Albert

La tour Croulebarbe ou Tour Albert

La tour Albert ou tour Croulebarbe est le premier gratte-ciel construit à Paris.

La tour Albert

La tour Albert

L’architecte Edouard Albert (1910-1968) est connu pour ses recherches sur les techniques de fabrication, de bétons précontraints et de structures tubulaires.

La structure tubulaire est une structure porteuse en tubes d’acier qui présentent plusieurs avantages : économiques, légers, rapides à monter. Les tubes sont remplis de béton pour assurer la stabilité en cas d’incendie.

Edouard Albert réalise en 1955 son premier immeuble à structure tubulaire dans un immeuble de bureaux rue Jouffroy d’Abbans.

Postérieure, la « Tour Croulebarbe » ou « Tour Albert » marque encore plus les esprits : haute de 67 mètres et comportant 23 étages, cette tour achevée en 1960 est le premier gratte-ciel construit à Paris pour accueillir des logements.

Les tubes d’acier porteurs sont laissés apparents. Les façades alternent des panneaux vitrés et des panneaux en acier inoxydable, placés aléatoirement en fonction des distributions intérieures. La terrasse du 6e étage, décorée d’une fresque de Jacques Lagrange, peut semble curieuse : l’architecte avait prévu à cette étage une passerelle rejoignant la rue Abel-Hovelaque, mais elle ne fut jamais exécutée.

Pour l’architecte Edouard Albert, voir également la faculté des Sciences de Jussieu, l’immeuble avenue Parmentier, l’immeuble de bureaux rue Jouffroy d’Abbans.

Sources :
– Guide du promeneur 13e arrondissement, Gilles-Antoine Langlois, Parigramme, 1996.
– Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
– Guide d’Architecture Paris 1900-2008, Eric Lapierre, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

VISITES GUIDÉES