La rue Laurence Savart

La rue Laurence Savart

La rue Laurence Savart

Une venelle intacte du vieux Ménilmontant

Malgré la métamorphose radicale opérée par les promoteurs durant la seconde moitié du XXe siècle, le « Mesnil Montant » n’a pas tout perdu de son authenticité et de son charme. Petites cités verdoyantes, rues pavées en pente, venelles tortueuses, cours artisanales donnent encore à cet ancien quartier maraîcher et ouvrier un aspect villageois.

La rue Laurence Savart

Ouverte vers 1875 sous le nom de passage Laurence Savart, la rue porte le nom de la fille du propriétaire du terrain. Située sur d’anciennes carrières de gypse, elle a conservé ses petites maisons, ses petits immeubles aux volets en bois, ses murets, ses courettes et ses jardinets. Par endroit, la végétation y déborde des jardins et commence à grignoter la rue.

La rue Laurence Savart

Du monochrome à l’explosion des couleurs

En 1947, le photographe Willy Ronis (1910-2009) découvre Belleville et Ménilmontant ; il en tombe immédiatement amoureux. Arpentant ses ruelles et ses cours, croisant ses habitants dans les nombreux ateliers, bistrots et hôtels, il saisit avec ses images en noir et blanc l’atmosphère romantique et populaire du quartier. Un de ses clichés pris en 1947 représente d’ailleurs un vitrier remontant la rue Laurence Savart.

Le Vitrier, Rue Laurence Savart, Quartier Belleville, Paris » (1947) ©Willy Ronis

Si la physionomie de la rue Laurence Savart est restée miraculeusement intacte (comme on peut le voir sur la photo de Ronis), certaines maisons ont pris aujourd’hui de belles couleurs et par endroit de joyeuses fresques recouvrent même les murs et portails.

La rue Laurence Savart

La rue Laurence Savart fait partie du parcours de la visite guidée de Ménilmontant.

La rue Laurence Savart

Adresse : rue Laurence Savart

Métro : Gambetta

Arrondissement : 20e

Téléphone :