La cité des Fusains

La cité des Fusains
La cité des Fusains

La cité des Fusains

Les Fusains est une cité d’artistes construite entre 1900 et 1910. Selon la tradition, les matériaux (pans de bois, briques, verrières) proviendraient de l’Exposition universelle de 1889.

A partir des années 1920, la cité est agrandie et se prolonge jusqu’à la rue Tourlaque. Son charme réside dans ses allées sinueuses plantées d’arbres où prennent place des sculptures.

La cité des Fusains

La cité des Fusains

Au même titre que le Bateau Lavoir, la cité des Fusains fut une véritable pépinière d’artistes. André Derain y demeure de 1906 à 1910. Pierre Bonnard y loue un atelier de 1911 jusqu’à sa mort en 1947. Lorsqu’il habitait chez ses parents allée des Brouillards, Auguste Renoir y réserva un atelier où il brossa notamment le portrait de Berthe Morisot.

La cité des Fusains

La cité des Fusains

Dans les années 1920, les artistes Max Ernst, Jean Arp et Juan Miro, l’écrivain Paul Eluard s’installent aux Fusains.

La cité des Fusains a été classée Monument Historique en 1966. Aujourd’hui, plusieurs artistes y occupent certains anciens ateliers. Hélas, l’accès à la cité est difficile.

Sources :
Chadych (Danielle) et Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 18e arrondissement, Paris, Parigramme, 1996.
www.montmartre-guide.com

Adresse : 22 rue Tourlaque

Métro : Lamarck-Caulaincourt ou Abbesses

Arrondissement : 18e

Téléphone :