La cité Bergère

La cité Bergère

La cité Bergère - Entrée rue du faubourg Montmartre

La cité Bergère – Entrée rue du faubourg Montmartre

La cité Bergère est ouverte en 1825. C’est une des plus belles opérations immobilières réalisées à Paris Sous la Restauration. La cité est accessible aux piétons et aux voitures par deux passages voûtés (rue Bergère et rue du faubourg Montmartre) ornés de plafonds à caissons. Elle est composée d’immeubles présentant la même ordonnance : rez-de-chaussée et entresol à refends, fenêtres en plein cintre au rez-de-chaussée, fenêtres carrées à l’entresol, fenêtres en plein cintre au premier étage.

La cité Bergère

La cité Bergère

L’entrée des n° 2 et n° 4 est particulièrement élégante : elle est précédée de colonnes carrées et rondes utilisant l’ordre dorique, soutenant un entablement et une corniche. L’immeuble du n°6 devait posséder la même entrée mais il a été remanié et doté d’une marquise, comme plusieurs autres immeubles de la cité.

La cité Bergère

La cité Bergère

Frédéric Chopin et le poète Heinrich Heine ont habités la cité Bergère. Aujourd’hui, cette cité est presque entièrement occupée par des hôtels de tourisme.

La cité Bergère

La cité Bergère

Source :
Goldemberg (Maryse), Guide du promeneur 9e arrondissement, Paris, Parigramme, 1997.

Adresse : 6 rue du faubourg Montmartre

Métro : Grands Boulevards

Arrondissement : 9e

Téléphone :