La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre
La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre

La butte Bergeyre est située à proximité du parc des Buttes-Chaumont. Elle fut longtemps utilisée pour en extraire du gypse. Au pied de cette butte, un parc d’attraction appelé les Folles Buttes avec manèges et chalets de curiosités ouvre en 1909.

La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre

Un stade de rugby est inauguré en 1918 au sommet de la butte qui était jusqu’ici restée en friche. Le stade est baptisé Robert Bergeyre en hommage à un rugbyman très impliqué dans sa construction. Il va même laisser son nom à la butte.

La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre

En 1925, le terrain est vendu à un promoteur. Les premières maisons voient le jour dans les années 1925-1930. Dans les années 1950, la butte continue à être lotie et prend sa physionomie actuelle. C’est un ensemble tout à fait exceptionnel de villas, pavillons, petits immeubles. La profusion des styles d’architecture et des matériaux offre un véritable panorama des habitations construites entre les années 1920 et 1950.

La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre

Au sommet côté Ouest, le jardin de la butte Bergeyre comporte un jardin partagé par ses habitants et des vignes, le « clos des Chaufourniers ». Un grand dépaysement vous attend en flânant dans ce micro-quartier à l’abri du bruit et de l’effervescence de la ville. Du haut de la rue Georges Lardenois, la vue sur la Butte Montmartre est spectaculaire.

La Butte Bergeyre

La Butte Bergeyre

Source :
Philipp (Elizabeth), Guide du promeneur 19e arrondissement, Paris, Parigramme, 1994.

Adresse : ues Georges Lardennois, Rémy de Gourmont, Barrelet de Ricou, Philippe Hecht, Edgar Poe

Métro : Colonel Fabien ou Simon Bolivar

Arrondissement : 19e

Téléphone :