L’immeuble ancien
le plus haut de Paris

L’immeuble ancienle plus haut de Paris

L’immeuble le plus haut de Paris au XVIIIe siècle

Le plus haut immeuble de Paris au XVIIIe siècle

Situé en bordure du Palais-Royal, cet immeuble de 9 niveaux a été bâti en 1781 par le maitre maçon Giraud de Talairac. L’édifice est à l’époque le plus haut immeuble parisien. Il apporte d’ailleurs une certaine notoriété à Talairac qui construira ensuite plusieurs maisons à la Chaussée d’Antin. Le bâtiment a abrité des tripots et disposait de deux entrées : l’une au n°48 rue de Valois, l’autre au n°33 rue Radziwill. La rue Radziwill est maintenant fermée au public car située dans l’emprise de la Banque de France installée dans l’hôtel de La Vrillière.

L'escalier à doublé hélice

L’escalier à doublé hélice ©JPG

Un étonnant escalier à double hélice

Mais surtout, cet immeuble conserve un étonnant escalier à double hélice. Sur le principe de celui du château de Chambord, ce type d’ouvrage est constitué de deux escaliers qui se superposent et tournent autour d’un même axe. Chaque escalier dessert un étage sur deux. Ici, on remarque qu’il n’y a pas de vis centrale contrairement à Chambord. Ce type d’ouvrage permet à deux personnes d’emprunter chacune l’escalier sans se croiser. Ce qui fut très pratique à Chambord pour les visiteurs secrets ou les maîtresses du roi. Dans le cas de cet immeuble, on avance plutôt qu’il abritait une maison close : cela permettait aux clients en quête de discrétion de ne pas se croiser. Appartenant à la Banque de France, cet immeuble ne se visite malheureusement pas.

Immeuble ancien : la façade côté rue Radziwill

Immeuble ancien : la façade côté rue Radziwill

Source :
Les Arts décoratifs

Adresse : 48 rue de Valois

Métro : Palais-Royal

Arrondissement : 1er

Téléphone :