La Fondation des Artistes
L’hôtel Salomon de Rothschild

La Fondation des Artistes L’hôtel Salomon de Rothschild

L’hôtel Salomon de Rothschild : la façade sur le jardin

L’ancienne Folie-Beaujon

Le baron Salomon de Rothschild (1835-1864) est le 3e fils du baron James de Rothschild, fondateur de la branche française des Rothschild. En 1872, sa veuve, Adelheid von Rothschild (1843-1922), décide de faire construire une demeure sur des terrains de l’ancienne Folie-Beaujon. Construite pour le financier Nicolas Beaujon en 1783, cette maison de plaisance était un pavillon, appelée « la Chartreuse Beaujon », au milieu d’un parc à l’anglaise. Une fois la pavillon démoli, les travaux sont entrepris par l’architecte Léon Ohnet et son élève Justin Ponsard. Ils sont achevés en 1874 par Justin Ponsard.

L’hôtel Salomon de Rothschild ©Fondation des Artistes

Un hôtel particulier dédié aux Arts

A la mort de la baronne, sa fille est déshéritée car son mariage a été désapprouvé par sa mère. L’hôtel et ses collections sont légués à l’Etat français, avec le vœu que la demeure soit dédiée à l’art et accueille expositions, réunions d’artistes, fêtes et ventes de charité au profit des artistes. La grande majorité des œuvres de la collection de Salomon et Adèle de Rothschild a été transférée au musée du Louvre et au musée d’Ecouen : elle est composée d’orfèvrerie allemande et de peintures françaises des XVIIIe et XIXe siècles.

L’hôtel Salomon de Rothschild ©Fondation des Artistes

Le style Rothschild

Précédé par un portail monumental ouvrant sur la rue Berryer, l’hôtel s’inspire essentiellement du style Louis XVI. A l’intérieur, plusieurs éléments architecturaux ou décoratifs se rattachent au « style Rothschild ». Ces éléments se retrouvent dans plusieurs demeures élevées par cette famille influente et passionnée par les arts : la galerie au-dessus du vestibule, la cheminée monumentale d’inspiration Louis XIV, le cabinet de curiosité (la seule pièce ayant conservé la totalité de son décor d’origine). Chargé de la décoration intérieur, le peintre Léopold Moulignon a laissé plusieurs décors d’inspiration italienne (colombes, fontaines, rameaux de laurier) appliqués sur des fonds dorés.

L’hôtel Salomon de Rothschild ©Fondation des Artistes

La Fondation des Artistes

La bibliothèque d’art et d’archéologie du couturier et collectionneur Jacques Doucet est hébergée dans l’hôtel avant son installation à l’Institut d’art et d’archéologie. Ensuite, l’hôtel accueille le cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale, puis l’administration du Centre national d’art contemporain avant son emménagement au centre Pompidou. En 1976, l’hôtel est affecté par les Domaines à la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques (FNAGP), rebaptisée depuis la fondation des Artistes.

Les huit salons de réception de l’hôtel Salomon de Rothschild se privatisent pour des événements prestigieux; ils sont gérés par la société VIPARIS-SESR.

Un grand jardin ouvert au public

Le parc de 4.000 m2 qui entoure l’hôtel Salomon de Rothschild est devenu un jardin public; il permet d’admirer de près cette somptueuse demeure.

Pour l’architecte Léon Ohnet, voir également l’hôtel Ohnet, l’hôtel de Saint-Florentin.

Source :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 11 rue Berryer

Métro : Etoile ou Ternes

Arrondissement : 8e

Téléphone :