L’hôtel Mathagon

L’hôtel Mathagon

L’hôtel Mathagon est une rare demeure du XVIIIe siècle subsistant de l’ancien village de Clignancourt.

L'hôtel Matagon

L’hôtel Matagon

Cette maison de campagne est construite pour le compte de monsieur Mathagon, receveur général des domaines et bois de la généralité de Paris entre 1766 et 1790.

En 1816, monsieur Pierron de Montdésir vend la propriété à Mme veuve Delaborde. L’hôtel sert ensuite de cadre à une institution de jeunes filles dirigée par Anaïs Moureau d’Arembole (18241914), veuve de l’historien Michel de Trétaigne (1819-1876), fils de l’ancien maire de Montmartre.

L'hôtel Matagon

L’hôtel Matagon

Complètement délabré, l’hôtel Mathagon a été sauvé in-extremis de la ruine. Il est occupé par la circonscription 18B Goutte d’Or de l’Académie de Paris.

L’édifice se compose de deux corps de bâtiments perpendiculaires. Recouvert d’enduit, il présente des chainages de pierre aux angles. La tourelle située à la jonction des deux bâtiments devait certainement contenir un escalier à colimaçon, qui existe peut-être encore ?

Sources :
Chadych (Danielle) et Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 18e arrondissement Paris, Parigramme, 1996.
www.cosmovisions.com
www.gw.geneanet.org pour la famille de Trétaigne

VISITES GUIDÉES