L’hôtel
de La Tour du Pin

L’hôtel de La Tour du Pin

L'hôtel de La Tour du Pin - Le portail

L’hôtel de La Tour du Pin – Le portail

Un premier hôtel est édifié sur cette parcelle en 1612 pour Emond Bertelin. La demeure échoit ensuite à sa fille et son gendre, Charles-Henry Malon de Bercy. Leur fils, Jules Malon de Bercy, fait ajouter en 1683 l’aile perpendiculaire donnant sur le jardin par l’architecte Pierre Delisle-Mansart.

L'hôtel de La Tour du Pin - La façade sur cour

L’hôtel de La Tour du Pin – La façade sur cour

En 1725, le nouveau propriétaire, Nicolas Bertin, trésorier des parties casuelles, charge l’architecte Pierre Jacquot de Villeneuve de reconstruire l’hôtel. C’est cet hôtel du début du XVIIIe siècle qui se dresse au fond de la cour. Il se signale sur la rue par un beau portail sculpté par Louis Le Nain en 1725. Dans la cour, le logis comporte trois travées. Au rez-de-chaussée, il est percé de d’arcades et strié de refends. Le passage percé au centre et menant au jardin est une fâcheuse création du XIXe siècle.

L'hôtel de La Tour du Pin - L'aile gauche dans la cour

L’hôtel de La Tour du Pin – L’aile gauche dans la cour

Au 1er étage, la façade est agrémentée de tables de pierre, de cartouches décorés de coquilles aux clefs des baies et de belles ferronneries pour les garde-corps. A l’origine, l’hôtel ne comporte que deux niveaux. Les deux étages supérieurs ont été ajoutés au XIXe siècle. A l’arrière, un jardin a été reconstitué.

A la mort de Bertin, l’hôtel passe à sa fille, épouse du marquis Gouvernet de la Tour du Pin qui lui laisse son nom. En 1787, un collectionneur, M. de Tartre, Trésoriers des bâtiments du roi, occupe l’édifice.

L'hôtel de La Tour du Pin - Le logis en fond de cour

L’hôtel de La Tour du Pin – Le logis en fond de cour

Aujourd’hui, l’hôtel de La Tour du Pin est séparé en appartements. Les décors intérieurs ont tous disparu et l’escalier principal date du début du XIXe siècle. L’hôtel est fermé par un digicode. Il est toujours possible d’y jeter un coup d’œil avec un peu de persévérance.

Pour l’architecte Pierre Delisle-Mansart, voir également l’hôtel Delisle-Mansart, l’hôtel de Fürstenberg, l’hôtel de Mortagne.

L'hôtel de La Tour du Pin - Le jardin

L’hôtel de La Tour du Pin – Le jardin

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Gady (Alexandre), Le Marais, Guide historique et architectural, Paris, Editions du Passage, 2004.

Adresse : 75 rue Vieille du Temple

Métro : Saint-Paul

Arrondissement : 4e

Téléphone :