L’église russe
Saint-Séraphin

L’église russe Saint-Séraphin

L’ église Saint-Séraphin de Sarov est construite en 1974 et remplace un premier édifice dédié à Saint-Nicolas de Sarov. Ce lieu de culte est un véritable point de ralliement pour la communauté russe blanche venue s’installer dans ce quartier de Paris après la révolution de 1917 et la débâcle des armées blanches. En effet, les russes blancs s’installent massivement dans le 15e arrondissement entre les deux guerres. Ils travaillent souvent comme ouvriers aux usines Citroën ou Renault toutes proches. D’autres choisiront le métier de chauffeur de taxi célébré lors de la « fête du chauffeur russe ». Pendant longtemps des magasins, restaurants et pharmacies seront dédiés à cette communauté.

L’église Saint-Séraphin ©www.solosophie.com

Depuis la porte cochère, un passage mène vers deux courettes bordées de jolies maisons du XIXe siècle. Au fond, l’église Saint-Séraphin se présente comme un chalet en bois surmonté d’un petit bulbe bleu. Saint-Séraphin est un des saints russes les plus populaires; il a vécu en ermite dans le monastère de Sarov au XVIIIe siècle. A l’intérieur de l’église subsiste la partie inférieure d’un arbre qui existait avant la construction des deux édifices successifs.

L’église Saint-Séraphin ©www.solosophie.com

Source :
Trouilleux (Rodolphe), Paris secret et insolite, Paris, Parigramme, 2012.

Adresse : 91 rue Lecourbe

Métro : Volontaires

Arrondissement : 15e

Téléphone :