L’église des Billettes

L’église des Billettes
L'église des Billettes

L’église des Billettes

Au XIIIe siècle, les frères de la Charité Notre-Dame s’installent en ce lieu, invités par Philippe le Bel. Vers 1425, le cloître médiéval est bâti au Nord de l’église ; c’est le seul cloître parisien d’époque médiévale encore conservé. En 1631, les Carmes réformés, appelés également Carmes-Billettes, font l’acquisition du couvent. Au milieu du XVIIIe siècle, l’église est quasiment en ruine. Elle est reconstruite à partir de 1755, probablement sur les plans du frère dominicain Claude Navan (1697-1774).

Inspiré des églises jésuites, l’édifice comporte une nef unique couverte d’une voûte en berceau percée de lunettes. Des pilastres ioniques rythment le vaisseau. Au-dessus des bas-côtés s’élèvent deux étages de tribunes. Ces galeries sont dotées de balcons à balustres en bois. A l’extérieur, la façade s’inspire de l’église du Gesu à Rome. Elle est agrémentée de pilastres doriques doubles au premier niveau et de pilastres ioniques doubles encadrés d’ailerons au second niveau. La grande baie cintrée du second niveau est surmontée d’un fronton triangulaire sculpté d’une croix et de palmes. Un lanternon couronne l’édifice.

Le cloître de l'église des Billettes

Le cloître de l’église des Billettes

Depuis 1808, l’église est affectée au culte luthérien, ce qui explique la sobriété du décor intérieur, à l’exception de la sacristie dotée de tableaux anciens. Le cloître de l’église des Billettes est fréquemment ouvert au public pour des expositions.

Source :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.

Adresse : 24 rue des Archives

Métro : Hôtel de Ville

Arrondissement : 4e

Téléphone :