L’école Militaire

L’école Militaire

L’Ecole royale militaire a été construite sous le règne de Louis XV par Ange-Jacques Gabriel.

L’école Militaire

L’école Militaire

Le projet d’une Ecole royale militaire destinée à former les jeunes cadets sans fortune est soumis en 1748 au roi Louis XV qui y voit un moyen de récompenser la noblesse d’épée, après la victoire de la guerre de Succession d’Autriche.

Ange-Jacques Gabriel, architecte officiel du roi Louis XV, est chargé du projet. Il dessine un édifice qui puisse dépasser, sinon rivaliser avec l’ hôtel des Invalides construit sous Louis XIV.

Le plan de Gabriel rappelle d’ailleurs celui des Invalides. Une grande église est prévue au centre de la composition, axée sur le Champs-de-Mars. Elle sera encadrée de chaque côté par des quadrilatères formant la cour de la buanderie et la cour des infirmeries.

L’école Militaire - Aile basse

L’école Militaire – Aile basse

L’argent venant à manquer, le projet est abandonné en 1764 : seules les quadrilatères sont achevés. Gabriel dessine un nouveau plan axé cette fois-ci sur la place de Fontenoy. Achevée en 1780, la nouvelle composition s’articule autour du « château », grand corps de bâtiment centré sur un pavillon central surmonté d’un dôme à l’impérial. Ce pavillon distribue d’un côté la chapelle et de l’autre l’escalier d’honneur, prolongés par des ailes basses.

L’école Militaire - Bâtiment de la cavalerie

L’école Militaire – Bâtiment de la cavalerie

Après 1780, l’avant-cour et les postes de garde sont achevés par Etienne-Louis Boulée et Alexandre-Théodore Brongniart.

Pillée à la Révolution, l’Ecole militaire est transformée en caserne. Elle retrouve sa vocation première sous le Second Empire. De nouveaux bâtiments destinés à la cavalerie et à l’artillerie sont ajoutés à cette époque.

Pour l’architecte Ange-Jacques Gabriel, voir également la place de la Concorde.

Source :
– Guide du Patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994

VISITES GUIDÉES