L’immeuble Home

L’immeuble Home

L’immeuble Home

Paris voit enfin plus haut

Livré début 2015, ce bâtiment composé de deux tours inaugure le déplafonnement des tours d’habitation dans Paris, fixé depuis 1977 à 37m de hauteur. Voté en 2011 par le Conseil de Paris, ce déplafonnement vaut aussi pour les immeubles de bureaux qui pourront désormais s’élever jusqu’à 180m dans certains quartiers, comme dans le quartier « Masséna-Bruneseau » dans le 13e arrondissement.

L’immeuble Home

Les deux tours de « Home » culminent à 50m et comportent respectivement 13 et 16 étages. Elles ont été réalisées par deux agences d’architecture, Hamonic+Masson+Associés et Comte & Vollenweider.

L’immeuble Home

Offrir une maison individuelle à chacun

Afin d’éviter la monotonie (que l’on peut opposer à l’architecture de bon nombre de tours…), la répétition est bannie grâce à un travail en gradin et en vrille. Ainsi, les appartements se superposent mais restent uniques. Ils vrillent pour aller chercher la lumière. Chaque résident dispose de « son propre sol » et de son bacon filant individualisé. De plus, l’allure de tour feuilletée (marquée par les dalles horizontales qui ceinturent chaque logement) laisse percevoir un bâtiment qui se transforme et qui contraste fortement avec la rigidité formelle de l’avenue de France Recouvert d’un bardage d’aluminium laqué « or », le bâtiment scintille sous la lumière et tranche singulièrement avec les immeubles monochrome blancs, gris et noir qui jalonnent l’avenue de France. Les deux tours offrent des vues spectaculaires sur un paysage urbain exceptionnel : l’avenue de France, les voies ferroviaires, le périphérique, la ville voisine d’Ivry-sur-Seine et la Seine.

L’immeuble Home

Concilier propriété et logement social

Le bâtiment comporte deux volets dans son programme : 95 logements en accession et 93 logements sociaux. Les architectes ont choisi d’offrir un hall d’entrée commun desservant la tour de logements sociaux locatifs et la tour en accession à la propriété. La tour qui vrille abrite les logements sociaux; la tour en gradins abrite les logements en accession.

L’agence Comte & Vollenweider a reçu en 2007 le Prix de la Première Œuvre décerné par les Editions du Moniteur pour la Cité artisanale de Valbonne.

Pour les architectes Gaëlle Hamonic et Jean- Christophe Masson, voir également les logements sociaux quai de la Rapée, les logements sociaux rue d’Aubervilliers.

L’immeuble Home

Sources :
Hamonic et Masson Architectes
Agence Comte & Vollenweider

Adresse : 56 avenue de France

Métro : Bibliothèque François Mitterrand

Arrondissement : 13e

Téléphone :