Immeuble administratif rue d’Aboukir

Immeuble administratif rue d’Aboukir

Cet immeuble occupé autrefois par la Banque de France est un remarquable édifice de style néo-classique construit sous la Restauration.

Ancien immeuble de la Banque de France

Ancien immeuble de la Banque de France

Né à la fin du règne de Louis XVI, le néo-classicisme connaît son âge d’or sous l’Empire et surtout sous la Restauration. Cet immeuble administratif en est un des exemples les plus aboutis.

Vers 1825, l’architecte Jules de Joly remanie la façade de cet immeuble datant du tout début du XIXe siècle, de l’époque Directoire ou Empire. La façade s’inspire des palais italiens et de leur composition – un modèle très en vogue pendant cette période.

Le rez-de-chaussée est rythmé par des arcades en plein cintre percées dans le mur à solides refends, lui donnant une allure de socle. Au premier étage, les cinq serliennes sont un emprunt à la Renaissance italienne. Au second étage, des fenêtres en plein cintre alternent avec des niches rectangulaires. Au troisième étage, des niches rondes ornées de bustes sur consoles s’intercalent entre les petites fenêtres rectangulaires. La façade est également scandée horizontalement par 3 corniches toutes différentes : elles sont successivement ornées de denticules, de grecques et d’oves.

Ancien immeuble de la Banque de France

Ancien immeuble de la Banque de France

La Banque de France s’installe à cette adresse en 1800. Son siège devient l’hôtel de la Vrillière à partir de 1812. A l’intérieur subsisterait une salle de pas perdus avec un décor avec corniche et colonnes datant du début du XIXe siècle.

En 1973, l’immeuble est acquis par le ministère des Affaires culturelles (ancêtre du ministère de la Culture). En 2010, Paris Habitat-OPH y inaugure une résidence sociale composée de 38 logements. Cette réhabilitation s’est attachée à respecter le style de l’immeuble, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Pour l’architecte Jules de Joly, voir également l’hôtel Bony, le Palais-Bourbon.

Sources :
– Guide du promeneur 2e arrondissement, Dominique Leborgne, Parigramme, 1995
– Grammaire des immeubles parisiens, Claude Mignot, Parigramme, 2004.

VISITES GUIDÉES