Hôtels particuliers
Avenue Emile Acollas

Hôtels particuliers Avenue Emile Acollas

Jacques Bonnier (1884-1964) est le fils de l’architecte Louis Bonnier. Il sera architecte des bâtiments civils et palais nationaux, architecte agréé par le ministère de la Reconstruction et de l’urbanisme pour la Seine, architecte voyer puis architecte en chef de la ville de Paris.

Hôtels particuliers : façade sur l'avenue Emile Acollas

Hôtels particuliers : façade sur l’avenue Emile Acollas

En 1931, l’architecte réalise deux hôtels particuliers superposés : ils donnent d’un côté sur l’avenue Emile-Acollas, de l’autre sur le prestigieux jardin du Champs de Mars. L’édifice, à la fois luxueux et soigné, s’intègre bien aux hôtels particuliers de l’avenue grâce à son mélange de classicisme et de modernité. La façade principale donne sur le Champs de Mars. Elle est centrée sur la travée du milieu qui comportait à l’origine une immense baie éclairant le 2e et le 3e étage (remplacée depuis par deux baies distinctes). La loggia du 4e étage revisite l’architecture antique. En revanche, les baies horizontales et le retrait des derniers étages sont « modernes ».

Hôtels particuliers rue Emile Acollas

A l’intérieur, un 1er hôtel en duplex occupe le rez-de-chaussée et le 1er étage. Le 2e hôtel le 2e et le 3e étage. L’étage où se situe la loggia est composé de chambres de bonnes et d’un studio. La façade secondaire (sur l’avenue Emile-Acollas) est animée par deux travées de bow-windows superposés au dessin très géométrique. L’ensemble des façades, le hall et les escaliers intérieurs sont revêtus de comblanchien. Pour les ferronneries, l’architecte a fait appel à Raymond Subes, l’artisan le plus réputé de l’époque.

Hôtels particuliers rue Emile Acollas

Pour l’architecte Jacques Bonnier, voir également l’immeuble d’habitation boulevard du Montparnasse, le square de Montsouris.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.

Adresse : 5 avenue Emile-Acollas

Métro : La Motte-Picquet Grenelle

Arrondissement : 7e

Téléphone :