Logements-ateliers
Rue Gazan

Logements-ateliers Rue Gazan

Logements-ateliers rue Gazan

Dans les années 1920-1940, les immeubles d’ateliers d’artiste séduisent une clientèle bourgeoise en quête de fantaisie. Il s’en construit un peu partout dans les quartiers périphériques de l’hyper-centre : essentiellement dans les 14e, 15e, 16e, 17e et 18e arrondissements. Idéalement situé face au parc Montsouris, cet immeuble est dessiné en 1930 par l’architecte Jean Pelée de Saint-Maurice (1879-1948). D’une grande simplicité, la façade exprime un modernisme réduit à sa plus simple expression : un mur lisse est percé de grandes baies de hauteur double (les appartements sont conçus en duplex). La seule fantaisie réside dans la présence de balcons aux étages supérieurs. Il est intéressant de comparer ce projet à un autre immeuble d’ateliers-logements construit à proximité par Michel Roux-Spitz à la même époque, dans un style plus sophistiqué.

Pour l’architecte Jean Pelée de Saint-Maurice, voir également les logements-ateliers rue Blomet, les logements-ateliers rue Lecourbe, la Compagnie des Messageries Maritimes.

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : 2 rue Gazan

Métro : station Cité universitaire (RER B)

Arrondissement : 14e

Téléphone :