L’hôtel Ritz
L’hôtel de Gramont

L’hôtel Ritz L’hôtel de Gramont

L'entrée du Ritz sur la place Vendôme

L’entrée du Ritz sur la place Vendôme

La plus belle place de Paris

La place Louis-le-Grand, rebaptisée place Vendôme, est un vaste projet immobilier à la gloire de Louis XIV, dont la statue orne le centre jusqu’à la Révolution. L’architecte Jules-Hardouin Mansart en dessine le plan en 1699. La construction des hôtels particuliers qui entourent la place est confiée aux plus grands architectes français; elle ne s’achève que vers 1720. Les « nouveaux riches » de l’époque (fermiers-généraux, financiers, banquiers, trésoriers) sont les principaux acquéreurs.

L’hôtel de Gramont

Situé au n° 15 place Vendôme, l’hôtel de Gramont est bâti au tout début du XVIIIe siècle. Une fois bâti, il est acheté par un prête-nom pour le compte de Jeanne Baillet de La Cour. Sa fille Anne épouse le duc Charles IV de Gramont, qui lui laisse son nom. En 1721, la duchesse de Gramont vend l’hôtel à François de Gelas de Voisin, comte de Lautrec, qui y habite pendant 30 ans.

L'hôtel Ritz

L’hôtel Ritz

César Ritz, inventeur de l’hôtellerie de luxe

En 1898, César Ritz (1850-1918), originaire de la Suisse, rachète l’hôtel de Gramont pour le transformer en un hôtel de luxe. Cet homme d’affaires a déjà fait ses armes au Grand Hôtel de Monte-Carlo et à l’Hôtel Savoy de Londres. Ritz a compris avant les autres qu’une clientèle huppée est prête à payer un prix très élevé pour séjourner dans un hôtel offrant un décor et des prestations exceptionnelles, ce qu’on nomme aujourd’hui un « palace ».

L’entrepreneur mise également sur une cuisine exceptionnelle et fait appel à Auguste Escoffier (1846-1935). Surnommé « le roi des cuisiniers » et « le cuisinier des rois », Escoffier modernise la cuisine française et élabore de nombreuses recettes. Fort de son succès, César Ritz ouvrira le Ritz de Londres en 1905, puis celui de Madrid en 1906.

L’hôtel Ritz de Paris

Les travaux d’aménagement de l’hôtel particulier en palace sont confiés à l’architecte Charles Mewès. Le mobilier, censé incarner les Arts décoratifs français, est de style Louis XV et Louis XVI. L’hôtel bénéficie de tout le confort moderne : ascenseur, électricité, salle de bain et téléphone pour chacune des 159 chambres. La cliente la plus célèbre de l’hôtel est Coco Chanel (1883-1971) : la maison de couture Chanel se trouve rue Cambon à l’arrière de l’hôtel. Elle y loue une suite personnelle pendant plus de 30 ans et y meurt le 10 janvier 1971.

Une rénovation complète de l’hôtel

En 1997, le Ritz est sur le déclin. L’hôtel est racheté par le milliardaire égyptien Mohamed Al Fayed qui le fait entièrement rénover pour 250 millions de dollars. Fermé en 2012 pour travaux, le Ritz rouvre le 6 juin 2016. Le nombre de chambres est passé de 159 à 142. L’hôtel dispose désormais de 56 suites et de 15 suites de prestige.

Pour l’architecte Charles Mewès, voir également la boutique Guerlain, le siège social du Crédit foncier de France.

Source :
Godoÿ (Philippe), Guide du promeneur 1er arrondissement, Paris , Parigramme, 1999.

Adresse : 15 place Vendôme

Métro : Tuileries

Arrondissement : 1er

Téléphone : 01 43 16 30 30