Le Lido

Le Lido

Le Lido est une salle de spectacle mythique des Champs-Elysées, célèbre pour ses revues féériques.

Le Lido - L'ancienne piscine

Le Lido – L’ancienne piscine

A l’origine, le Lido est né au n° 78 avenue des Champs-Elysées. A l’emplacement de l’ancien hôtel particulier de la duchesse d’Uzès, Georges Dufayel (voir les Grands Magasins Dufayel) fait construire en 1902 une vaste demeure par l’architecte Gustave Rives. Cet hôtel est à son tour démoli en 1924 pour laisser place aux « Arcades des Champs-Elysées », une galerie commerciale. Ces arcades relient les Champs-Elysées à la rue de Ponthieu.

En 1929, le vaste sous-sol est transformé en un lieu de divertissement huppé, appelé le Lido, en référence à la plage du Lido à Venise. Dans un décor vénitien, le public dispose d’une vaste piscine (33m sur 9m), d’un hammam, d’un institut de beauté, d’un dancing. Des revues nautiques ont lieu dans la piscine.

Le Lido - La salle

Le Lido – La salle

En 1936, le célèbre Léon Volterra rachète l’établissement. La piscine est remplacée par une salle où il propose des dîners-spectacle. Volterra sera le directeur de nombreuses salles parisiennes : l’Eden, le théâtre Marigny, le Casino de Paris, l’Olympia, le théâtre de Paris, les Folies-Bergères.

En 1946, les frères Joseph et Louis Clérico, d’origine italienne, rachètent le Lido. Le 20 juin 1946, ils lancent un nouveau dîner-spectacle dans la salle redécorée. En 1948 Margaret Kelly, une jeune danseuse des Folies-Bergères, y lance les Bluebell Girls, composées des danseuses les plus belles et les plus grandes du monde (elles doivent toutes mesurer au minimum 1m75 et sont perchées sur de haut talons).

En 1977, la salle du Lido déménage pour s’agrandir. Elle investit l’étonnant immeuble du poste parisien, à la façade plissée, situé plus haut au n°116 de l’avenue. A la place du célèbre cinéma « Le Normandie », les architectes Peynet, Bartoccini et Veccia y aménagent le plus grand cabaret d’Europe sur 6.000 m2. La salle, sur deux niveaux, peut accueillir 1.150 spectateurs.

Depuis son ouverture en 1946, le Lido a présenté pas moins de 26 revues successives. Une nouvelle revue intitulée « Paris Merveilles » a démarré en 2015.

Pour l’architecte Gustave Rives, voir également les Grands Magasins Dufayel, http://paris-promeneurs.com/Lieux-insolites/article/les-bow-windows-de-l-hotel-particulier-rue-rembrandt

Sources :
www.lido.fr
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.