La Maison de la Radio

La Maison de la Radio

La Maison de la radio ou « maison ronde » est l’ un des bâtiments les plus emblématiques de l’architecture française des années 1960.

Maquette de la Maison de la Radio

Maquette de la Maison de la Radio

Le projet de siège de la radiodiffusion-télévision française est né de la volonté du général de Gaulle. Ce siège doit alors incarner « le signe de l’organisation, de la concentration et de la cohésion » de la radio et de la télévision.

Dessiné par Jacques Lhuillier, le projet prend la forme d’une immense couronne à l’intérieure de laquelle sont placées une couronne plus petite et une tour centrale. La Maison de la radio sera inaugurée en 1963.

La grande couronne, d’un diamètre de 175 mètres, abrite les salles de concerts et les studios d’enregistrement. La petite couronne contient les régies et le centre de diffusion. La tour, haute de 70 mètres, abrite les archives. Selon les architectes, ce dispositif circulaire permet de réduire les distances à parcourir dans le bâtiment. Les parties « sensibles » bénéficient d’une acoustique exceptionnelle pour permettre la réalisation d’émissions de radio.

Les façades sont lisses et constituées de panneaux d’aluminium. Les aménagements intérieurs des salles de concert sont confiés à Jean et Edouard Niermans. Les fers forgés sont le travail de Raymond Subes.

En 1975, lors de l’éclatement de l’ORTF, le bâtiment est attribué à Radio France et prend dès lors ce nom. C’est un des bâtiments restés les plus populaires auprès des parisiens.

Sources :
– Guide d’architecture Paris 1900-2008, Eric Lapierre, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
– Guide de l’Architecture Moderne à Paris, Hervé Martin, Alternatives, 2010.

VISITES GUIDÉES