Immeuble-villas
Rue Croulebarbe

Immeuble-villas Rue Croulebarbe
Elévation rue Croulebarbe

Elévation rue Croulebarbe ©Atelier Ciriani Architecture

Ce projet de 13 logements est situé juste en face du Mobilier national, célèbre bâtiment réalisé en 1936 par l’architecte Auguste Perret, et à côté de l’iconique tour Croulebarbe, considérée comme le premier gratte-ciel parisien. Le programme comprend 11 duplex et 2 triplex.

La maitrise d’œuvre est attribuée à l’architecte Henri Ciriani et ses assistants tandis que la maîtrise d’œuvre d’exécution est confiée à CLCT architectes. L’obtention du permis de construire a été compliquée puisque l’avant-projet dure de 1998 à 2007 et la construction de 2011 à 2015.

Logements Rue Croulebarbe

Logements Rue Croulebarbe

Architecte français d’origine italienne, Henri Ciriani (né en 1936) est souvent considéré comme le meilleur représentant du style international en France. Issu du Mouvement moderne né dans les années 1920, ce style caractérise majoritairement l’architecture des Trente Glorieuses.

Sur la rue Croubebarbe, l’immeuble présente deux séquences identiques :
2 maisons de ville en duplex aux niveaux 0 et 1, ouvrant sur un patio intégré ;
4 villas en duplex avec loggia aux niveaux 2 et 3 ; ces loggias offre des vues sur le square René Le Gall situé en face;
2 villas en duplex avec un grand jardin-terrasse aux niveaux 4 et 5.

Au fond du hall d’entrée, un escalier cylindrique dessert les différents niveaux.

Logements Rue Croulebarbe

Logements Rue Croulebarbe

Au cœur de la parcelle, une ruelle (correspondant au niveau 2 sur rue) sépare les villas sur rue des villas situées à l’arrière. Les parois des logements donnant sur ce niveau sont largement constituées de surfaces en pavés de verre préservant l’intimité des habitants.

Les 5 villas situées à l’arrière de la parcelle reposent sur un socle contenant 2 niveaux de parking. Les 3 villas en duplex sont situées aux niveaux 2 et 3 ; elles bénéficient chacune d’un jardin en fond de parcelle. Au-dessus, les 2 villas en triplex sont situées aux niveaux 4, 5 et 6. Leur entrée est accessible par une passerelle qui dessert également les 2 villas sur rue situées aux mêmes niveaux.

Logements Rue Croulebarbe

Logements Rue Croulebarbe

La volumétrie découpée de cet immeuble-villa le rend perméable à la lumière et la vue, y compris pour les 5 villas situées à l’arrière. Ainsi chaque villa bénéficie d’un extérieur (patio, terrasse) ou d’une vue (loggia) sur le square René Le Gall et ses prestigieux voisins, la tour Croulebarbe et le Mobilier national.

Pour avoir plus de détails sur cette œuvre d’Henri Ciriani, consultez la page www.henriciriani.blogspot.com/2011_09_26_archive.html

Le chef d’œuvre d’Henri Ciriani est l’Historial de la Grande Guerre à Péronne (1992). Si plusieurs bâtiments parisiens sont signés de lui, il faut se rendre à Marne-la-Vallée, Saint-Denis, Pontoise et Evry Courcouronnes pour apprécier toute l’étendue de son œuvre en France.

Pour l’architecte Henri Ciriani, voir également les logements rue du Chevaleret, les cuisines de l’hôpital Saint-Antoine, les logements Rue de l’Aubrac, l’annexe du ministère des Finances.

Source :
www.henriciriani.blogspot.com

Adresse : 27 rue Croulebarbe

Métro : Gobelins

Arrondissement : 13e

Téléphone :

VISITES GUIDÉES