Logements à petits loyers
Rue des Meuniers

Logements à petits loyers Rue des Meuniers

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers

Louis Bonnier (1856-1946) est à la fois architecte en libéral et architecte-Voyer à Ville de Paris. En 1902, il rédige le nouveau règlement d’urbanisme de la ville. En 1910, il devient directeur du service de l’architecture et des plantations.

Sa production est très diverse : villas (dont la villa d’André Gide, villa Montmorency), hôtels, immeubles de logements et un certain nombre de commandes publiques (mairies, piscine, gare, école).

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers

L’immeuble de la rue des Meuniers (1913), dont le maître d’ouvrage n’est autre que son cousin, est destiné à une clientèle modeste. Il s’agit de logements à petits loyers d’une ou deux pièces, ce qui ne les empêchent pas de posséder tous une cuisine et des toilettes.

Bonnier va déployer tout son talent pour ce projet pourtant modeste. A tel point que l’immeuble va devenir une référence pour les Habitations à bon marché (HBM) destinées aux classes populaire.

logements-meuniers2-h450.jpg

L’appareillage en brique est subtil : sur la brique ocre se détachent des bandeaux de brique grise, ainsi que des briques en relief formant un motif graphique. Le métal exprime sa force dans les linteaux des fenêtres et dans les garde-corps au dessin géométrique.

Architecte rationaliste, Bonnier exprime par la variété des formes des ouvertures la destination des pièces qu’elles éclairent. Enfin, la composition de la façade est admirable : rythmée par des bow-windows, elle converge vers la colonne de bow-windows placée à l’angle de l’immeuble, qui se termine au sommet par une petit belvédère circulaire.

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers - Détail de la porte d'entrée

Immeuble à petits loyers Rue des Meuniers – Détail de la porte d’entrée

Plus tard, entre 1920 et 1928, Bonnier réalisera le plus grand ensemble de HBM construit à Paris entre les deux guerres : les HBM de la rue de Ménilmontant dessinés eux aussi avec beaucoup de subtilité.

Pour l’architecte Louis Bonnier, voir également la piscine de la Butte-aux-Cailles, le groupe scolaire rue Sextius Michel, les HBM rue de Ménilmontant, la maison de l’Art nouveau.

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : 67 rue des Meuniers

Métro : Dugommier

Arrondissement : 12e

Téléphone :