L’atelier de Gustave Doré

L’atelier de Gustave Doré

L’atelier de Gustave Doré

Gustave Doré (1832-1883) doit en grande partie sa célébrité à son immense talent d’illustrateur. Il a notamment illustré des chefs d’œuvre classiques de Cervantes, Charles Perrault, Rabelais, Balzac (les contes drolatiques), ou encore la Divine comédie de Dante (1861) qui consacre sa carrière. Doré n’en est pas moins un talentueux sculpteur, réalisant 38 sculptures en divers matériaux à partir de 1877. Il possède également un indéniable don pour la peinture, où il excelle dans le clair obscur.

L’atelier de Gustave Doré

Résidant jusqu’à sa mort dans l’hôtel particulier de sa mère, 7 rue Saint-Dominique, Gustave Doré a occupé un atelier situé juste à côté, au n°27 rue de Bellechasse, édifié vers 1865. La façade est traitée dans le style néoclassique. Au premier étage, on reconnaît un motif bien connu, la serlienne : une grande baie en plein cintre est encadrée de deux baies étroites de moindre hauteur.

Cette façade est rythmée par quatre pilastres doriques et coiffée par un fronton triangulaire. L’arcade centrale est timbrée d’un cartouche où sont sculptées les lettres G et D pour Gustave Doré. Au-dessus des baies latérales, deux bas-reliefs représentent des moulages de fragments de frises du Parthénon à Athènes.

Adresse : 27 rue de Bellechasse

Métro : Solférino

Arrondissement : 7e

Téléphone :