Les maisons Pasquier

Les maisons Pasquier

Ces deux hôtels particuliers jumeaux sont bâtis en 1776 par l’architecte Guillaume Trepsat pour un entrepreneur, Jean-Mathias Pasquier : c’est à cette époque l’un des spéculateurs les plus fortunés de Paris.

Les maisons Pasquier : les deux portails sur rue

Les maisons Pasquier : les deux portails sur rue

L’hôtel d’Anlezy

Sur la rue, les deux hôtels sont précédés de beaux portails de style Louis XVI. L’hôtel du n°46 est communément appelé hôtel d’Anlezy, du nom de son premier acquéreur, le comte d’Anlezy, appartenant à une branche de la prestigieuse famille de Damas. En 1808, la demeure est acquise par le général Nicolas-Charles Oudinot (1767-1847), qui sera fait maréchal d’Empire l’année suivante et 1er duc de Regio en 1810. Son fils, le général Nicolas Oudinot, lui succède à cette adresse.

Les maisons Pasquier, façades donnant sur le jardin

Les maisons Pasquier, façades donnant sur le jardin

L’hôtel de Choiseul-Praslin

L’hôtel du n°48 est appelé hôtel de Choiseul-Praslin, du nom de son 1er propriétaire en 1776 : César-Gabriel de Choiseul-Praslin (1712-1785), 1er duc de Praslin. Grâce à l’appui de son cousin le duc de Choiseul, principal ministre de Louis XV entre 1758 et 1770, il occupa les hautes fonctions d’ambassadeur de France à Vienne, de ministre des Affaires étrangères puis de ministre de la Marine.

Les maisons Pasquier - Façade sur le jardin

Les maisons Pasquier – Façade sur le jardin

Le ministre de la Marine

A ce titre, Choiseul-Praslin avait choisi le comte de Bougainville pour mener à partir de 1766 le 1er tour du monde en bateau effectué par un équipage français. Disgracié par le roi comme son cousin Choiseul en 1770, il doit s’exiler dans son fastueux château de Vaux-le-Vicomte acquis en 1764. Il acquiert son hôtel parisien deux ans après la mort de Louis XV.

L’hôtel de Choiseul-Praslin a été acheté en 1999 par l’homme d’affaire François Pinault pour 99 millions de francs (7 millions d’euros).

Sources :
Gallet (Michel), Les architectes parisiens au XVIIIe siècle, Paris, Mengès, 1995.
Hillaret (Jacques), Connaissance du Vieux Paris, Paris, Rivages, 1956.

Adresse : 46-48 rue de Bourgogne

Métro : Varenne

Arrondissement : 7e

Téléphone :