Le théâtre
du Vieux Colombier

Le théâtre du Vieux Colombier

Le théâtre du Vieux Colombier - L'entrée

Le théâtre du Vieux Colombier – L’entrée ©Comédie-Française 

 

L’ancien Athénée Saint-Germain

En 1913, Jacques Copeau (1879-1949), critique de théâtre, est à la recherche d’un lieu où expérimenter ses ambitions théâtrales. Il souhaite s’installer sur la Rive Gauche, devenu le nouveau foyer de la vie intellectuelle et loin des théâtres des Grands Boulevards. Il a l’opportunité de louer l’Athénée Saint-Germain, une salle de 300 places construite en 1899 qui accueillait des troupes de patronage. Rebaptisée « Vieux Colombier », la salle est débarrassée de ses moulures et dorures rococo. Le décorateur Francis Jourdain est chargé de restructurer la scène. En vertu du credo de Copeau « Pour l’œuvre nouvelle, qu’on nous laisse un tréteau nu ! », décors et toiles peintes sont bannis, susceptible de distraire l’attention du spectateur.

Le théâtre du Vieux Colombier - La salle

Le théâtre du Vieux Colombier – La salle ©Comédie-Française 

De grands comédiens

Estimant que l’interprétation est capitale, Copeau recrute une troupe jeune où, aux côtés de Charles Dullin jouent Roger Karl, Suzanne Bing, Blanche Albane. Louis Jouvet est de la partie mais il assure également la régie car les moyens financiers sont limités ! En 1924, Jacques Copeau met fin à l’expérience du Vieux-Colombier, et part s’installer en Bourgogne. René Rocher dirige le théâtre de 1935 à 1943. Menacée de disparition en 1975, la salle est sauvée grâce à la mobilisation de comédiens. Elle est classée MH en 1978. En 1986, l’Etat rachète le Vieux Colombier pour en faire la deuxième salle de la Comédie-Française, après celle du Palais-Royal.

Pour le décorateur Francis Jourdain, voir également l’hôtel-atelier des frères Martel.

Source :
Comédie Française

Adresse : 21 Rue du Vieux Colombier

Métro : Saint-Sulpice

Arrondissement : 6e

Téléphone : 01 44 39 87 00