Le Quartier de l’Horloge

Le Quartier de l’Horloge

Le quartier de l'Horloge vu de la piazza Beaubourg

Le quartier de l’Horloge vu de la piazza Beaubourg

Le Quartier de l’Horloge est un projet de reconstruction de l’îlot Saint-Martin alors en état d’insalubrité. Cet îlot jouxte le plateau Beaubourg où le centre Pompidou, inauguré en 1977, a fait sensation par son geste architectural d’une grande audace.

Le projet est confié à l’architecte Jean-Claude Bernard (né en 1930). Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, l’homme est aussi passionné par les questions d’urbanisme. Au cours des années 1970 et 1980, il propose des solutions urbaines pour mieux prendre en compte le tissu urbain traditionnel. Pour ce projet, l’architecte a imaginé des immeubles mitoyens de 7 étages qui évoquent la trame parcellaire médiévale de l’ancien quartier Saint-Martin. Ainsi, un ensemble de rue piétonnes, de passages, de placettes intérieures mettent en communication les rues adjacentes.

Le Quartier de l’Horloge

Le Quartier de l’Horloge

De plus, ce nouveau quartier est conçu pour une grande mixité sociale avec des appartements de grande, moyenne ou petite taille, et des logements sociaux. Les anciens habitants sont d’ailleurs prioritaires pour être relogés. De même, les fonctions d’habitat, de travail, de commerce et des équipements publics y sont mélangées.

En revanche, si ce projet se veut une réflexion sur l’urbanisme et sur la mixité sociale, il ne produit pas de réponse architecturale ou formelle. C’est pourquoi le quartier de l’Horloge est souvent perçu comme un pastiche modernisé, sans véritable intention architecturale. Le nouveau nom du quartier provient d’une horloge monumentale créée par le sculpteur Jacques Monestier. Intitulée « Le Défenseur du temps », cette horloge était animée à l’origine.

Source :
Quartier de l’Horloge

Adresse : Rue Rambuteau, rue Saint-Martin, Rue du Grenier Saint-Lazare, rue Beaubourg

Métro : Rambuteau

Arrondissement : 4e

Téléphone :