La villa Vassilieff

La villa Vassilieff
cour du Musée du Montparnasse

cour du Musée du Montparnasse

La célèbre « cantine des artistes »

Cette charmant allée est quasiment l’unique survivante du passé artistique de Montparnasse. Anciennement appelée « chaussée du Maine », elle prend ensuite le nom de « chemin du Montparnasse ». En 1901, l’avocat Joseph Roux, son propriétaire, fait construire une trentaine d’ateliers d’artistes. Les matériaux proviennent de l’Exposition universelle de 1900. Les artistes désargentés y trouvent rapidement refuge. En 1912,  l’Académie du Montparnasse y ouvre ses portes au fond de l’impasse. Marcel Grommaire et Despierre y enseignent. Deux femmes peintres aménagent dans la même allée : Marie Vassilieff et Marie Blanchard, surnommées « Les deux Marie de la peinture et de la mouise ». De 1915 à 1918, Marie Vassilieff y tient la célèbre « cantine des artistes » : de jeunes artistes désargentés tels que Picasso, Braque, Modigliani, Fernand Léger, Matisse, Max Jacob, Foujita, Jean Cocteau fréquentent cette cantine. Dans les années 1920, les chars de l’Ecole Supérieure Nationale des Beaux-Arts y sont fabriqués et les groupes du célèbre « Bal des 4z’Arts » s’y préparent.

La villa du Montparnasse

Un lieu en devenir

Après la Seconde Guerre mondiale, le Musée du Montparnasse y est ouvert en 1951, puis il fait peau neuve en 1998 notamment grâce à la ténacité du photographe Roger Pic. De 2016 à 2020, un nouvel établissement culturel de la ville de Paris le remplace : la villa Vassilieff invi­te artis­tes et cher­cheurs à poser un regard contem­po­rain sur ce patri­moine bâti, avec des résidences d’artiste et des expositions temporaires. L’avenir de ce lieu mythique de l’âge d’or de Montparnasse reste à imaginer…

 

 

Adresse : 21 avenue du Maine

Métro : Montparnasse-Bienvenüe

Arrondissement : 15e

Téléphone :