Le musée Albert Kahn

Le musée Albert Kahn

Le musée Albert Kahn

Le banquier Albert Kahn

Originaire d’Alsace, Abraham Kahn (1860-1940) est issu d’une famille de commerçants juifs. Monté à Paris, Albert (il a changé son prénom) démarre une carrière dans la banque comme simple commis, puis il devient fondé de pouvoir avant de devenir associé. De 1889 à 1893, fin spéculateur, flairant les projets industriels juteux, il bâtit une véritable fortune avant de fonder sa propre banque en 1898.

Le musée Albert Kahn

Les archives de la Planète

Fortune acquise, il se lance dans des projets philanthropiques, militant pour le rapprochement des peuples et créant une dizaine de fondations. A partir de 1909, il se lance dans un projet pharaonique, les Archives de la Planète. Il finance des « reportages photographiques » aux quatre coins du monde, consacrés à la vie sociale des peuples, à leur habitat et à leur culture : ces archives rassemblent 72.000 autochromes ou photographies sur verre, ainsi que 183.000 m de films… Ruiné par les conséquences de la crise boursière de 1929, Albert Kahn doit alors mettre fin à ce projet titanesque.

le jardin Albert Kahn

Un jardin reflétant l’idéal d’Albert Kahn

Installé dans un hôtel particulier à Boulogne-sur-Seine, le banquier acquiert les parcelles voisines pour constituer un jardin de 4,2 hectares. Reflétant l’harmonie du monde, cet espace combine les cultures et les paysages : de somptueux jardins français et anglais, verger-roseraie, forêts bleue, dorée et vosgienne, pavillons japonais et jardin « alpino-japonais ». Ouverts en 1937 à l’occasion de l’Exposition universelle, les jardins ont été complétés en 1990 par une galerie d’exposition et un jardin japonais contemporain.

le jardin Albert Kahn

Des collections sublimées par Kengo Kuma

Rénové de 2015 à 2022, le musée a été entièrement repensé et redimensionné par l’architecte Kengo Kuma, connu pour l’importance qu’il accorde à la nature et aux matériaux naturels dans ses œuvres. Protégé de la ville par une façade en origami, le bâtiment dévoile sur deux niveaux une (petite !) partie de l’inventaire photographique d’Albert Kahn, ainsi que des salles d’expositions temporaires. Partout, du bois clair, du bambou et de larges baies vitrées ouvertes sur les jardins. L’architecte a emprunté à la culture japonaise un élément traditionnel, l’engawa, qui désigne un espace intermédiaire entre le dedans et le dehors. Ainsi, côté jardins, les coursives sont protégées par d’épais stores horizontaux en lattes de bois : ils servent de brise-soleil pour les espaces intérieurs mais dissimulent aussi le musée vu des jardins. Le musée Albert Kahn et ses jardins ont rouvert en mars 2022.

Le musée Albert Kahn

Horaires d’ouverture : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h (avril à septembre) et de 11h à 18h (octobre à mars).

Tarifs : plein tarif 8 €, tarif réduit 5 €, gratuité pour les moins de 26 ans, demandeur d’emploi et bénéficiaires des minima sociaux.

le jardin albert kahn

Source :
Musée Albert Kahn

le jardin Albert Kahn

Adresse : 2 Rue du Port, 92100 Boulogne-Billancourt

Métro : Pont de Saint-Cloud

Arrondissement :

Téléphone :