Le Mémorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah

Le mémorial de la Shoah

Le «Mémorial du martyr juif inconnu»

Le 30 octobre 1956 est inauguré le «Mémorial du martyr juif inconnu». Il est l’œuvre des architectes Alexandre Perzitz, Georges Goldberg et Léon Arretche. Sa localisation dans le Marais s’impose : c’est le quartier où la communauté juive est majoritairement installée depuis près de neuf siècles. Et celui qui paya le pire tribut humain avec l’extermination de nombreuses familles juives du quartier. En 2005, le musée est agrandi et prend le nom de «Mémorial de la Shoah ».

Le mémorial de la Shoah

Un bâtiment d’une grande expressivité architecturale

Sur le parvis, un large cylindre de bronze est gravé du nom du ghetto de Varsovie et des différents camps d’extermination. Sur le mur de droite sont gravés des bas-reliefs représentant la persécution des juifs. Sur la gauche, le mur des noms est gravé des 76.000 noms de juifs de France déportés entre 1942 et 1944. Situé en fond de cour, le bâtiment de quatre étages offre une haute façade aveugle de 14m revêtue de pierre de Villebois. Dessus est fixée une étoile juive. Les façades latérales sont en béton grésé et forment un motif d’étoiles de David. Au sous-sol, la crypte renferme une étoile de David en marbre noir, symbolisant les 6 millions de juifs morts sans sépulture.

Le musée est consacré à l’histoire des Juifs en France, tout particulièrement pendant la Seconde Guerre mondiale. Il dispose de salles d’exposition permanente et d’exposition temporaire. Le Mémorial abrite également le Centre de documentation juive contemporaine (CDJC) consacré aux preuves documentaires sur la destruction des juifs d’Europe. A l’extérieur du site, le Mur des Justes, situé dans l’allée des Justes, rend hommage aux 2.693 justes de France ayant mis leur vie en danger pour sauver des Juifs.

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours, sauf le samedi, de 10h à 18h, et le jeudi jusqu’à 22h.

Les lieux de mémoire de Shoah

Dans le monde, il existe, outre celui de Paris, plusieurs lieux de mémoire de la Shoah : le mémorial Yad Vashe de Jérusalem, le mémorial de l’Holocauste de Washington, le mémorial d’Auschwitz et le mémorial aux Juifs assassinés d’Europe à Berlin.

Pour l’architecte Alexandre Perzitz, voir également l’immeuble de logements rue Cabanis, la synagogue de la rue de la Roquette.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

Adresse : 17 rue Geoffroy l’Asnier

Métro : Hôtel de Ville ou Saint-Paul

Arrondissement : 4e

Téléphone : 01 42 77 44 72