Lycée Jean-Baptiste Say
Le château Ternaux

Lycée Jean-Baptiste Say Le château Ternaux
Le château Ternaux : le pavillon du XVIIIe siècle

Le château Ternaux : le pavillon du XVIIIe siècle

Etienne Ternaux, un industriel innovant

Etienne Ternaux (1765-1830) est le fils d’un manufacturier de Sedan. Avec son frère Guillaume, il perfectionne le tissage des laines et la fabrication textile. Les deux frères se lancent dans la fabrication des premiers cachemires français grâce à de nouvelles techniques et à l’importation de montons et chèvres mérinos. Les cachemires Ternaux seront réputés dans le monde entier.

Au début du XIXe siècle, les Ternaux sont parmi les premiers à se lancer en France dans la mécanisation de l’industrie textile, déjà en plein développement en Grande-Bretagne. Ayant créé une vingtaine d’établissements textiles, les Ternaux sont pourtant ruinés en 1823 à cause d’une loi taxant les matières premières étrangères.

Le château Ternaux : vue aérienne du pavillon ancien entouré des bâtiments du lycée

Le château Ternaux : vue aérienne du pavillon ancien entouré des bâtiments du lycée

Le château Ternaux

A l’origine, la propriété appartient aux génovéfains. En 1714, elle est entre les mains d’un M. Galpin : celui-ci se fait construire un grand pavillon par l’architecte Nicolas Dulin (1670-1751). Le parc de 10 hectares s’étend jusqu’à la rue Jouvenet. La propriété prend le nom de château Ternaux après son acquisition par le manufacturier. Il fait d’ailleurs refaire la décoration intérieure. Après sa mort, le parc est en grande partie loti en bordure de la rue Boileau.

En 1872, la Ville de Paris se porte acquéreur de la propriété. Après une occupation partielle par l’Ecole normale d’instituteurs, l’édifice est entièrement affecté au lycée Jean-Baptiste Say. Du château Ternaux, il subsiste la cour d’honneur fermée par une grille et le pavillon. Les imposants bâtiments en brique sont ajoutés entre 1875 et 1897 lors de l’aménagement en lycée.

Source :
Crosnier Leconte (Marie-Laure), Guide du promeneur 16e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 11 rue d'Auteuil

Métro : Eglise d'Auteuil

Arrondissement : 16e

Téléphone :