Le château de Vincennes

Le château de Vincennes

Le château de Vincennes : le donjon

Une résidence royale

Situé en bordure du bois de Vincennes, cet ancien rendez-vous de chasse est transformé en résidence royale par Philippe-Auguste (1180-1223). Celui-ci fait construire un manoir (démoli au XIXe siècle) ainsi qu’un mur autour du bois protégeant la réserve de chasse. Au milieu du XIVe siècle, Charles V (1338-1380) en fait le siège de son gouvernement. C’est à lui que l’on doit en grande partie l’aspect actuel du château : il comprend la grande tour (achevée vers 1365), appelée le donjon, une enceinte monumentale constituée de tours reliées par une courtine et protégées par des fossés en eau, et trois portes.

Le château de Vincennes : les douves sèches

Le plus haut donjon d’Europe

Haut de 52m à partir du sol, le donjon (le plus haut d’Europe aujourd’hui) offre un plan ramassé. Il est flanqué de quatre tourelles d’angle. Isolé à l’origine, il est ensuite entouré d’une enceinte fortifiée dotée d’échauguettes aux angles. Les cinq étages de l’édifice sont tous construits sur le même plan : une grande pièce carrée au centre reliée à une pièce plus petite dans chaque tourelle. Au-dessus de la salle de gardes (1er étage) se situe l’appartement du roi (2e étage), de la reine (3e étage) et du dauphin (4e étage).

Le château de Vincennes : la chapelle

Un chef d’œuvre du style gothique flamboyant

Commencée sous Charles V, la Sainte-Chapelle n’est achevée qu’au milieu du XVIe siècle. Reprenant le plan de la Sainte-Chapelle du Palais de la Cité à Paris, elle ne comporte toutefois qu’un seul niveau de 20m de hauteur. Elle est alors destinée à abriter les reliques de la passion du Christ. Par la pureté de son volume et la virtuosité de son exécution, cette chapelle est considérée comme un chef d’œuvre du style gothique flamboyant.

Le château de Vincennes : la chapelle

Le cœur de la monarchie française

Le château de Vincennes conserve le statut de résidence royale jusqu’à Louis XIII, même si son donjon est depuis longtemps affecté au rôle une prison. Construit en 1610, le logis royal est aujourd’hui intégré dans l’aile du Roi (1661) située au sud de l’ancienne forteresse, tout comme l’aile de la Reine (1658) qui lui fait face. A la demande de Louis XIV, ces deux corps de logis sont réalisés dans le style classique par l’architecte Louis Le Vau à partir de 1654. Séparés de l’ensemble médiéval par une clôture à arcades, ils s’ouvrent sur le bois par une entrée monumentale. Lorsque le roi s’installe à Versailles vers 1670, Vincennes perd son statut de résidence royale.

Le château de Vincennes : l’aile de la Reine

Transformé en manufacture de porcelaine au XVIIIe siècle, le château est converti en arsenal et en caserne par l’Empereur Napoléon 1er. C’est lui qui fait procéder à l’arasement de la partie supérieure des tours d’enceinte. A partir de 1988, un vaste programme de rénovation a permis de rendre accessible au public le donjon et la Sainte-Chapelle. Aujourd’hui, Vincennes est considéré comme le plus grand château fort royal subsistant en France. Sa visite peut bien évidemment se coupler avec une balade dans le vaste bois de Vincennes qui le borde.

Le château de Vincennes : la chapelle

 

Horaires d’ouverture : de 10h à 18h du 19 mai au 21 septembre, de 10h à 17h du 22 septembre au 18 mai. Visite libre du donjon. La chapelle ouvre à 10H30 et ferme entre 13H et 14H.

Tarifs : 9,50 € (plein tarif), gratuité pour les moins de 26 ans et demandeurs d’emploi.

Accès en transports en commun : prendre la ligne 1 du métro et descendre au terminus, Château de Vincennes.

Adresse : 1 avenue de Paris 94300 Vincennes

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :