Le château de Monte-Cristo

Le château de Monte-Cristo

Le château de Monte-Cristo

Un paradis terrestre pour travailler

En 1844, Alexandre Dumas père (1802-1870) est au sommet de sa gloire avec le succès phénoménal des trois Mousquetaires et du Comte de Monte-Cristo, tous deux parus d’abord sous forme de feuilleton dans la presse. Grâce à ses revenus, il décide de se faire construire une demeure située au calme sur les coteaux de Port-Marly. A cette époque, le style néo-Renaissance triomphe et séduit Dumas. L’écrivain choisit l’architecte Hippolyte-Louis Durand et lui fait part de son désir : créer un château Renaissance au milieu d’un parc à l’anglaise accompagné d’un pavillon gothique entouré d’eau. L’architecte s’exécute et réalise de 1844 à 1847 un petit château de conte de fée. Plus éclectique que purement inspiré de la Renaissance, le résultat est éblouissant : les façades sont entièrement sculptées de motifs floraux, d’anges, d’instruments de musique, d’animaux fantastiques, etc. Des figures d’écrivains dramatiques de toutes les époques sont représentées au-dessus des fenêtres du rez-de-chaussée, Dumas y figurant lui-même en bonne place. A l’intérieur, l’exceptionnel salon mauresque exécuté par des artisans tunisiens illustre l’engouement pour l’orientalisme à cette époque.

Le château d’If ©www.sakartonn.fr

Le château d’If, un pavillon de travail plein de fantaisie

Le parc à l’anglaise est planté des plus belles essences d’arbres (mélèzes, sapins, chênes, bouleaux, charmes, etc). Grâce à la présence de sources, il est agrémenté de cascades, bassins, rivières et décoré de rocailles et grottes. Un pittoresque château miniature se dresse également dans le parc : le château d’If est une fantaisie de style gothique troubadour qui sert de pavillon de travail à l’écrivain. Gravés sur des pierres pour l’éternité, le nom des ouvrages publiés par Dumas ornent les façades. Le cadre de rêve sera hélas de courte durée. Inauguré en grande pompe en 1847 avec une foule d’invités, le château de Monte-Cristo (baptisé ainsi en référence à son roman éponyme) est revendu par Dumas en 1848. Fort endetté, il est obligé de le céder pour une misère. Passé de main en main, le domaine est dans un état de délabrement avancé quand en 1969 un promoteur avide souhaite le raser pour y construire des logements. Racheté par 3 communes (Port-Marly, Marly-le-Roi et le Pecq), l’ensemble est progressivement restauré et le musée ouvre au public en 1994. Le domaine est classé en 2016. Le paradis terrestre qu’Alexandre Dumas avait imaginé pour lui-même est sauvé et maintenant accessible à tous.

Le château de Monte-Cristo : le salon mauresque

Horaires d’ouverture : ouvert du 1er mars au 30 juin et du 1er septembre au 1er novembre. Mardi  et Jeudi : de 10H à 12h30 et de 14H à 18H. Mercredi et Vendredi : de 14H à 18H. Samedi, dimanche et Jours fériés (sauf lundis fériés) de 10H à 18H.

Tarifs : Plein tarif 8 €, tarif réduit 6 €. Visite libre.

Accès en transports en commun :
. Par la SNCF : prendre un train à la gare Saint-Lazare direction Saint-Nom la Bretèche. Descendre à la gare de Marly-le-Roi puis prendre le bus ligne 10 et descendre à l’arrêt « Les lampes ». Entrée à 5 minutes de marche.
. Par le RER A : descendre à Saint-Germain en Laye. Prendre le bus ligne 10 direction « Marly-le-Roi »  et descendre à l’arrêt « Les lampes ». Entrée à 5 minutes de marche.

Sources :
Guide du patrimoine Ile-de-France, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1992.
Château de Monte-Cristo

Adresse : Chemin du Haut des Ormes 78560 Le Port-Marly

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :