Le bastion n° 1

Le bastion n° 1

Le bastion n°1 est un vestige de l’enceinte de Thiers édifiée autour de Paris entre 1841 et 1844.

Le bastion n° 1

Le bastion n° 1

Le bastion n°1 est le seul vestige, avec le bastion n° 44 du boulevard Berthier, de l’ enceinte de Thiers. Cette enceinte s’inspire du modèle préconisé pour la capitale par Vauban, maréchal de France sous Louis XIV.

L’enceinte est édifiée entre 1841 et 1844 sur proposition du politicien Adolphe Thiers. Elle est composé de 94 bastions. Le bastion n° 1 est un polygone irrégulier à une seule face plate de 90 m de long. A l’origine, il est précédé d’un fossé de 15 m de large et de 5 m de profondeur. Le mur d’escarpe est alors maçonné sur toute sa hauteur, soit 10 m depuis le fond du fossé.

Le bastion n° 1

Le bastion n° 1

En vous promenant la rue Robert Etlin, vous découvrirez une partie de la courtine reliant le bastion n°1 et le bastion n°2 : c’est un mur de 10 m de longueur, haut de 4 à 5 m.

Obsolète à la fin du XIXe siècle, l’enceinte de Thiers est détruite de 1919 à 1929. De nombreux HBM l’ont remplacée tandis que le boulevard périphérique actuel occupe la « zone », ancienne zone de servitude militaire précédent l’enceinte.

Source :
– Guide du promeneur 12e arrondissement, Danielle Chadych, Parigramme, 1995.

VISITES GUIDÉES