La villa Guggenbühl

La villa Guggenbühl

La villa Guggenbühl a été bâtie en 1927 par André Lurçat, l’un des meilleurs représentants français de la modernité architecturale.

La villa Guggenbühl - Façades d'origine

La villa Guggenbühl – Façades d’origine

André Lurçat (1894-1970) a commencé sa carrière d’architecte dans l’agence de Robert Mallet-Stevens. Entre 1924 et 1926, il réalise pas moins de 8 maisons dans la sublime villa Seurat. Elles sont destinées à des artistes : les peintre Jean Lurçat (son frère) ou Marcel Gromaire, le sculpteur Arnold Huggler, etc.

En 1926, le peintre Walter Guggenbühl lui confie le projet de construction de sa maison. Le terrain est situé face au parc Montsouris.

La villa Guggenbühl - Façade d'origine : la terrasse et le bow-window de l''atelier

La villa Guggenbühl – Façade d’origine : la terrasse et le bow-window de l »atelier

Réalisé en béton, l’édifice est à la fois sculptural et géométrique. Deux couleurs sont utilisées avec subtilité : un enduit blanc pour le bow-window, la dalle de la terrasse, et la bande verticale descendant du toit vers la porte latérale ; un enduit plus soutenu pour le reste du volume. Les rares ouvertures forment un jeu puissant de verticales et d’horizontales.

Le sous-sol est occupé par un abri, un débarras, une chambre de domestique et un garage. Le rez-de-chaussée comprend une grande terrasse (au-dessus du garage), une cuisine, un salon et une chambre. Le 1er étage est occupé par une seconde chambre, une salle de bain, une bibliothèque, un atelier pour le peintre. Le 2e étage comprend le vide de l’atelier et une terrasse haute.

La villa Guggenbühl - Etat actuel

La villa Guggenbühl – Etat actuel

En 1997, la façade sur la rue a été altérée par des modifications, notamment une fâcheuse multiplication des ouvertures rompant l’équilibre initial pleins/vides, et un regrettable monochromatisme.

Pour l’architecte André Lurçat, voir également la villa Seurat.

En Ile-de-France, André Lurçat a réalisé de nombreux projets à Boulogne-Billancourt, Versailles, Ville d’Avray, Villejuif, Saint-Denis, Sceaux, le Blanc-Mesnil et Ivry-sur-seine.

La villa Guggenbühl : état actuel

La villa Guggenbühl : état actuel

Sources :
Dansel (Michel), Guide du promeneur 14e arrondissement, Paris, Parigramme, 1997.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.

VISITES GUIDÉES