La tour du Nouveau Monde

La tour du Nouveau Monde

La tour du Nouveau Monde

L’opération Italie 13

Lancée dans les années 1960, l’opération Italie 13 est une vaste opération d’urbanisme constituée d’immeubles barres et tours de grande hauteur. Sur une superficie de 87 hectares, un nouveau quartier va voir le jour à la place de logements jugés insalubres, de petites fabriques et de friches industrielles (l’ancienne usine Panhard et Levassor, la gare de marchandise des Gobelins). Dérogeant aux règles en vigueur à Pais, la hauteur des tours est fixée à 100  mètres maximum. Mettant en application la Charte d’Athènes, une partie de la rénovation donnera lieu à la construction d’une dalle séparant la fonction « circulation » de la fonction « habitation » : c’est la dalle des Olympiades.

La tour du Nouveau Monde

Une tour incrustée de motifs de fossiles

Si les résultats sont assez contrastés en terme de formes architecturales, la tour du Nouveau Monde en constitue pourtant l’une des plus belles réussites. Bâtie en 1971, la tour de 26 étages s’organise autour d’un noyau central où sont regroupées les circulations. L’architecte Philippe Deslandes réussit à offrir à chaque appartement une vue double grâce à un jeu de ressaut des façades. La tour se singularise par ses élégantes fenêtres d’angle et par des motifs incrustés rappelant des fossiles. Un soin tout particulier est également porté sur les parties communes, comme l’illustre l’élégant hall d’entrée menant aux ascenseurs.

La tour du Nouveau Monde est commentée au cours de la visite guidée sur l’architecture brutaliste à Paris.

La tour du Nouveau Monde : le hall d’entrée menant aux ascenseurs

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’ architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

La tour du Nouveau Monde

La tour du Nouveau Monde

Adresse : 69 rue Dunois

Métro : Chevaleret ou Nationale

Arrondissement : 13e

Téléphone :