La passerelle
Léopold-Sédar Senghor

La passerelle Léopold-Sédar Senghor

La passerelle Léopold-Sédar Senghor

La passerelle Léopold-Sédar Senghor

A cet emplacement, un pont en fonte est construit sous Napoléon III. Il est baptisé pont Solférino en hommage à la victoire de Solférino en juin 1859. En 1961, le pont Solférino est démoli et remplacé par une passerelle piétonne en acier à son tour démolie en 1992. En 1999, une nouvelle passerelle métallique est inaugurée. Construite par l’architecte Marc Mimram, cette passerelle d’une portée de 106m franchit la Seine d’une seule arche sans appui.

La passerelle est construite sur deux niveaux (berges et quais) qui se rejoignent au milieu. Composée de six éléments métalliques de 150 tonnes fabriqués par les ateliers Eiffel, elle est couverte d’ipé. A chaque extrémité, elle s’appuie sur un pilier de béton s’enfonçant 15m sous terre. En 2006, à l’occasion du centième anniversaire de la naissance du poète et président sénégalais Léopold-Sédar Senghor, la passerelle Solférino a été rebaptisée et porte dorénavant son nom.

Architecte-ingénieur, Marc Mimram est l’auteur de nombreux ouvrages d’art remarquables (ponts, passerelles, viaducs) en France (Nantes, Toulouse, Strasbourg) et à l’étranger (Tianjin, Rabat). Il a reçu l’équerre d’argent pour cette passerelle en 1999 .

Pour l’architecte Marc Mimram, voir également la piscine Pailleron, l’immeuble Panorama, le nouveau stade Roland-Garros.

Adresse : Quai Anatole France ou quai des Tuileries

Métro : Solférino

Arrondissement : 7e

Téléphone :