La Naumachie
Le parc Monceau

La Naumachie Le parc Monceau
La Naumachie

La Naumachie

La Naumachie est l’une des curiosités du parc Monceau qui occupe une partie de l’ancienne folie de Chartres. C’est un bassin ovale entouré d’une colonnade constituée de 28 colonnes corinthiennes, ayant un aspect de ruines.

Pourquoi appeler ce bassin la Naumachie ? Dans l’Antiquité romaine, la Naumachie était une reconstitution de bataille navale sur un bassin. L’auteur du jardin de la Folie de Chartres, Carmontelle, a sans doute voulu retrouver cette ambiance, même si le bassin est vraiment trop petit pour permettre à des bateaux de se déplacer dessus.

Quelle est l‘origine exacte de cette colonnade ? Cette colonnade pourrait provenir (origine non attestée) de la célèbre Rotonde des Valois. Ce monument funéraire avait été commandé en 1575 à Jean Bullant par la reine Catherine de Médicis pour abriter les sépultures des rois de la dynastie des Valois, juste à côté de la basilique Saint-Denis.

La Naumachie

La Naumachie

Ce mausolée fut démonté avant 1719 et récupéré en 1720 par le Régent, Philippe d’Orléans (1674-1723). Ses éléments décoratifs furent placés dans la basilique. Il est alors plausible que le duc de Chartres (1747-1793), petit-fils du Régent, ait récupéré une partie de la colonnade. L’aristocrate sera plus connu pendant la Révolution sous le nom de Philippe-Egalité.

Quel style pour le parc de la Folie de Chartres ? En 1773, le portraitiste Louis Carrogis, dit Carmontelle, est chargé par le duc de Chartres d’agrandir et de transformer le jardin de la Folie de Chartres. Il dessine alors un jardin « de tous les temps et tous les lieux », alors que la mode est alors aux jardins à l’anglaise. C’est un jardin d’illusion peuplé de fabriques, minaret, moulin hollandais, tente tartare, ruines gothiques.

De ces fabriques aujourd’hui subsistent uniquement la Naumachie et la pyramide égyptienne.

La Naumachie est commentée dans la visite guidée de la plaine Monceau.

Sources :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, Paris, 1994.

Adresse : Boulevard de Courcelles

Métro : Monceau

Arrondissement : 8e

Téléphone :