La maison Cœur

La maison Cœur

La maison Cœur : fenêtres à meneaux de style Renaissance

Cette maison est souvent appelée à tort maison « Jacques Cœur ». Elle n’a vraisemblablement pas appartenu à l’argentier de Charles VII devenu si riche qu’il fut disgracié par le roi. Plus probablement, son fils, Geoffroy Cœur, échanson du roi Louis XI, en fait l’acquisition ou la fait construire à la fin du XVe siècle. Après lui, sa fille Marie, épouse d’Eustache Luillier, prévôt des Marchands, y élève ses dix enfants et y meurt en 1557 à l’âge de 83 ans. La maison Cœur pourrait être la plus ancienne maison en brique de Paris. La construction en brique et pierre sera en vogue après 1570 et jusqu’aux premières décennies du XVIIe siècle, puis la pierre appareillée sera considérée comme le matériau noble par excellence.

La maison cœur : le portail rocaille ajouté au XVIIIe siècle

En 1971, lors de travaux, les matériaux d’origine sont redécouverts sous l’enduit de plâtre. Les soubassements sont en pierre. Les murs sont égayés de croisillons de brique noire sur la brique rouge. Les fenêtres à meneaux sont encadrées de chaînages de pierre en harpe. A l’extrémité gauche de la façade, la porte cochère et les fenêtres au-dessus sont reconstruites après 1715 selon le désir du propriétaire Pierre André, maître des comptes. La maison Cœur abrite aujourd’hui une école maternelle.

La maison Cœur

Source :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2005.

Adresse : 36 rue des Archives

Métro : Hôtel de Ville

Arrondissement : 4e

Téléphone :