La mairie
du 10e arrondissement

La mairie du 10e arrondissement

La mairie du 10e arrondissement : la façade sur la rue du faubourg Saint-Martin

La mairie du 10e arrondissement : la façade sur la rue du faubourg Saint-Martin

A cet emplacement s’élève auparavant une caserne de la garde municipale qui abrite les services municipaux de la mairie d’arrondissement à partir de 1849. Comme elle est devenue très vétuste, il est décidé de la démolir pour construire une nouvelle mairie. En 1889, le projet présenté par l’architecte Eugène Rouyer (1827-1901) pour la mairie du 10e arrondissement est retenu lors du concours lancé pour sa construction.

Rouyer n’est pas un inconnu puisqu’il était arrivé second au concours pour la reconstruction de l’Hôtel de Ville de Paris (brûlé pendant la Commune de Paris) attribuée à l’architecte Théodore Ballu. Il s’est d’ailleurs inspiré de la partie centrale du projet qu’il avait présenté pour l’Hôtel de Ville. C’est à coup sûr la mairie d’arrondissement la plus spectaculaire de Paris, comme l’avait souhaité les autorités municipales.

La mairie du 10e arrondissement : l'escalier d'honneur

La mairie du 10e arrondissement : l’escalier d’honneur

Largement inspiré par la Renaissance française, l’édifice se singularise par sa verticalité et par l’abondance (voire le surabondance) de son décor sculpté. Les lucarnes surmontées de pinacles sont particulièrement spectaculaires. Parmi tous les éléments du décor sculpté, on peut identifier, représentés sous les traits de figures féminines, les principaux métiers pratiqués à la fin du XIXe siècle dans l’arrondissement : les parfums, la comédie, la tragédie, la verrerie, la broderie, la céramique, l’orfèvrerie, les fleurs artificielles.

Un large perron mène à une rangée de 5 arcades en plein cintre par lesquelles on accède au hall d’entrée. Après quelques marches, on accède au majestueux escalier d’honneur. Conçu à doubles volées, il repose sur des arcs en anse de panier. A son sommet, une loggia rythmées de colonnes à chapiteaux corinthiens plonge sur le vide du rez-de-chaussée.

La mairie du 10e arrondissement : la salle des mariages

La mairie du 10e arrondissement : la salle des mariages

Au premier étage, la salle de mariages donne sur le faubourg Saint-Martin ; elle est ornée d’un haut-relief de Jules Dalou sur le thème de la Fraternité. En face, la salle des fêtes donne sur la rue Pierre Bullet.

Pour tout renseignement sur la mairie du 10e arrondissement, voir www.mairie10.paris.fr

Horaires d’ouverture : Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 17h, jeudi de 8h30 à 19h30, samedi de 9h à 12h30 (état civil uniquement).

Source :
Duclert (Ariane), Guide du promeneur 10e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 72 rue du Faubourg Saint-Martin

Métro : Château d’Eau

Arrondissement : 10e

Téléphone : 01 53 72 10 10