La fontaine de la Poissonnerie

La fontaine de la Poissonnerie

La fontaine de la Poissonnerie rappelle la présence d’un marché aux poissons au XVIIIe siècle.

Un marché est construit à partir de 1783 sur la place du Marché Sainte-Catherine. Il a pour but de décongestionner la rue Saint-Antoine où se tient un marché de plein air. Des halles sont construites pour les boulangers et pour les herbages tandis que les boucheries ont un emplacement sur le bord de la place.

La fontaine de la Poissonnerie

La fontaine de la Poissonnerie

La halle au poisson est construite à l’écart pour des raisons d’hygiène, le long de l’impasse qui prend le nom d’impasse de la Poissonnerie. L’élégante fontaine qui ferme l’impasse porte plusieurs noms : fontaine de la Poissonnerie, fontaine de Jarente, fontaine Necker. Elle est construite en 1783 par l’architecte Caron, principal promoteur du lotissement Sainte-Catherine.

La fontaine est encadrée de pilastres doriques bagués, dont les bagues sont agrémentées d’un décor de congélations. Dans le fronton triangulaire, on reconnaît une urne déversant de l’eau gelée. Le bas-relief au centre de la fontaine représente des feuilles de chêne entourées de deux dauphins et de deux cornes d’abondance. La fontaine est coiffée par un dôme se terminant en pyramide.

Le bassin qui recevait l’eau a aujourd’hui disparu.

Source :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.

VISITES GUIDÉES