La cité Leroy

La cité Leroy

La cité Leroy

La cité Leroy

La cité Leroy, comme sa voisine la cité de l’Ermitage, voit le jour en 1869, voit le jour lors du percement de la rue des Pyrénées. Le gravetier Michel Leroy est alors en charge des travaux. Il fait l’acquisition d’un terrain qu’il va partager avec deux autres acquéreurs : M. Rouvière et M. Berty.

La cité Leroy

La cité Leroy

Leroy fait construire des habitations légères (le terrain est instable), un puit (réservé à l’usage des 3 propriétaires) et une fosse d’aisance

La cité Leroy

La cité Leroy

. En 1884, les habitants du quartier se mobilisent pour contraindre Leroy à faire rattacher les habitations au tout-à-l’égout en raison des odeurs pestilentielles qui se dégagent de la fosse d’aisance.

La cité Leroy

La cité Leroy

Longue de 60m sur 4m de large, la cité Leroy est une petite impasse que ses habitants chérissent en y laissant pousser la végétation dans les jardinets et en la couvrant de pots de plantes et arbustes.

La cité Leroy

La cité Leroy

Les habitants du quartier vont devoir se battre durement à deux reprises contre des projets immobiliers, en 1992 et 2000. Grâce à leur ténacité, la parcelle promise à la construction est finalement aménagée en jardin partagé à vocation pédagogique.

La cité Leroy : le jardin partagé

La cité Leroy : le jardin partagé

En vous promenant cité Leroy et villa de l’Ermitage, vous retrouverez un peu de l’ambiance bucolique et populaire de l’ancien Ménilmontant ouvrier, caractérisée par une succession de maisonnettes fragiles, de jardinets fleuris et d’anciens ateliers.

Adresse :

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :