La cité Griset

La cité Griset

En 1760, Antoine Griset (1738-1798) installe dans le Marais un atelier de fonderie de métaux précieux pour l’orfèvrerie. A la fin du XVIIIe siècle, son fils Antoine Alexandre met en service les premiers laminoirs à bandes mus. Début du XIXème, l’entreprise lamine les plaques de platine dont on tire le mètre-étalon.

En 1825, la société installe son usine dans une impasse située au bord de la rue de Ménilmontant (partie renommée rue Oberkampf ultérieurement). Ce sont les actuels bâtiments en brique visibles cité Griset.

 

La cité Griset : l'ancienne usine Griset

La cité Griset : l’ancienne usine Griset

Au milieu du XIXe siècle, l’entreprise dispose de 17 laminoirs actionnés par une machine à vapeur. A l’Exposition universelle de 1878, elle obtient la médaille d’or dans sa catégorie. A la fin du XIXe siècle, Griset est le premier à laminer de l’aluminium.

En 1919, l’usine déménage à Aubervilliers pour accroître ses capacités, puis en 1975 à Villers-Saint-Paul dans l’Oise. Après huit générations d’entrepreneurs, les descendants vendent la société Griset au groupe allemand DIEHL en 1997. En 2016, Griset est repris par le groupe chinois TNMG. Avec plus d’un million de tonnes de cuivre, ce groupe minier producteur et transformateur de cuivre est un acteur mondial majeur.

L’ancienne usine Griset a été rénovée et morcellée en plateaux formant de très beaux lofts.

Source :
www.griset.com

Adresse : cité Griset

Métro : Couronnes

Arrondissement : 11e

Téléphone :