La cité fleurie

La cité fleurie

La Cité Fleurie est un extraordinaire ensemble d’ateliers d’artistes bâtis à la fin du XIXe siècle.

La cité fleurie

La cité fleurie

La Cité Fleurie est un ensemble d’une trentaine d’ateliers construits en 1878. Ses matériaux proviennent du pavillon de l’Alimentation construit par Hunebelle à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris. Ce sont de pittoresques pavillons mitoyens à pans de bois, précédés de jardins souvent laissés sauvages.

La Cité Fleurie

La Cité Fleurie

De nombreux artistes y ont vécu : les peintres et sculpteurs Jean-Paul Laurens (1838-1921) puis César Domela (1900-1992) au n° 22, le graveur et décorateur Eugène Grasset (1845-1917), initiateur du style Art nouveau, le peintre Pierre Roy (1880-1950). Paul Gauguin et Amadéo Modigliani y séjournent chez leur ami Daniel de Montfreid. Le patineur Limet y reçoit les sculpteurs Rodin et Maillol avec lesquels il travaille.

Depuis 1973, la Cité, convoitée par les promoteurs, est protégée grâce à l’action du peintre Henri Cadiou (1906-1989), fondateur du mouvement Trompe l’œil-Réalité qui vécut dans l’atelier n° 9. Encore aujourd’hui, la Cité sert d’atelier et de résidence à des artistes.

La Cité Fleurie est accessible au moment des « Lézarts de la Bièvre », journées portes ouvertes des ateliers d’artiste des 5e et 13e arrondissements qui ont lieu chaque année le 2e week-end de juin.

Source :
– Guide du promeneur 13e arrondissement, Gilles-Antoine Langlois, Parigramme, 1996