La cité Falguière

La cité Falguière

La cité Falguière : les ateliers des n°9 et 11, seuls rescapés de l'age d'or de cette cité

La cité Falguière : les ateliers des n°9 et 11, seuls rescapés de l’age d’or de cette cité

En 1861, le sculpteur Jules-Ernest Bouillot fait l’acquisition d’un terrain donnant sur la rue du Chemin des Fourneaux. A partir de 1871, il fait construire trente ateliers bon marché destinés aux artistes, situés de part et d’autre d’une impasse. Les ateliers sont extrêmement rudimentaires, dotés d’une charpente en bois et de verrières.

Au n°14 s’installe le sculpteur Alexandre Falguière (1831-1900) dans une jolie maison appelée la « villa rose ». dans les années 1920, cette maison devient un hôtel pour artistes désargentés, la Villa Falguière.

L'hôtel

L’hôtel La villa Faguière

Proche de Montparnasse, quartier devenu le principal pôle d’attraction des artistes entre 1910 et 1940, la cité Falguière voit défiler de nombreux artistes dans ses ateliers : Modigliani, Brancusi, Soutine, Lipchitz, Foujita…

Après la dernière guerre, l’un des derniers artistes célèbres à habiter la cité est le peintre Marcel Delahaye, surnommé « le dernier des grands fauves »; il habite au n°11. Aujourd’hui, la cité Falguière a été sacrifiée aux promoteurs. Seuls deux ateliers ont survécu aux n°9 et 11.

La cité Falguière : immeuble expérimental

La cité Falguière : immeuble expérimental

Au n°8 de la cité, ne manquez pas un étonnant immeuble expérimental en ossature faite d’IPN et de HEB et en remplissage de panneaux industriels et béton. Il a été réalisé en 1964 par les architectes André Biro et Jean-Jacques Fernier.

Pour les architectes Jean-Jacques Fernier et André Biro, voir également l’hôtel Drouot, l’hôtel Renaissance Paris République, la résidence Confort Bleu, l’immeuble de bureaux rue du Dessous-des-Berges.

Adresse : 72 rue Falguière

Métro : Pasteur

Arrondissement : 15e

Téléphone :